VIDÉO – Un café avec… Julie Plamondon

Dans La Peltrie, c’est Julie Plamondon qui représentera le Parti conservateur du Québec (PCQ). La candidate est originaire de Stoneham-et-Tewksbury, une municipalité de la circonscription de Chauveau.

Comme c’est le chef Adrien Pouliot qui sera candidat du PCQ dans ce comté, Julie Plamondon a choisi de se présenter dans La Peltrie, comté avec lequel elle se sent des affinités, notamment en raison de son caractère rural « où il fait bon vivre ».

Julie Plamondon s’est déjà impliquée en politique municipale dans sa ville de Stoneham-et-Tewksbury où elle a été conseillère municipale et s’est même présentée à la mairie, obtenant 25 % des voix au 3e rang.



Après avoir travaillé dans le domaine du pétrole notamment, elle travaille dans la marine marchande depuis cinq ans. « J’aime l’expérience et le rythme de vie », avoue-t-elle.

Socialement, elle a fait du bénévolat dans l’aide aux devoirs et à la bibliothèque municipale.

Qu’est-ce qui ferait d’elle un bon député ? « Je suis juste une personne normale, déclare-t-elle, les politiciens de carrière, ce n’est pas nécessairement ce qu’il y a de mieux, on veut des gens ordinaires qui ont une vie qui nous ressemble à l’Assemblée nationale ».

Elle a choisi ce parti parce qu’elle veut changer les choses, même s’il n’est pas facile de se présenter pour un parti émergent. « Il y a des enjeux comme le transport, etc., sur lequel le parti veut travailler ».

« Les gros partis ne rejoignent pas tout le monde », soutient-elle. Elle situe son parti dans la droite économique, qui veut remettre de l’ordre dans les finances publiques. Elle croit aux domaine privé, même dans le domaine de la santé, donnant l’exemple de la Suède où de telles initiatives marchent.

Texte et entrevue : Gaétan Genois
Montage : Guillaume Rosier