Portes ouvertes chez Alpagas Portneuf et à la Sucrerie du Lac Blanc

Le dimanche 9 septembre, c’est dans le cadre des Portes ouvertes sur les fermes du Québec que deux entreprises de la région portneuvoise accueilleront gratuitement les curieux qui souhaiteront alors leur rendre visite. Il s’agit d’Alpagas Portneuf, qui se trouve à Pont-Rouge, et de la Sucrerie du Lac Blanc, qui se dresse à Saint-Ubalde.

S’il est évident que c’est en participant à cet événement organisé par l’Union des producteurs agricoles qu’il sera possible de découvrir pleinement ces entreprises, parlons tout de même un peu de chacune d’elles.

Au sujet de la ferme d’élevage Alpagas Portneuf, sachez d’abord qu’elle est la propriété de Christian Larouche et Andrée-Anne Vézina. Ceux-ci ont pour mission de partager leur passion pour les alpagas et la nature. Ils y arrivent, lit-on sur le site des Portes ouvertes, en confectionnant des produits et en offrant des services respectueux de l’environnement et des animaux.

alpagas_portneuf_db3

Les visiteurs pourront nourrir les alpagas. (Photo : Denis Baribault)

Lors de l’activité de dimanche, Alpagas Portneuf permettra notamment aux visiteurs de nourrir les soixante-cinq alpagas qui se trouvent sur la ferme (visites d’enclos prévues à heures fixes). Parcours éducatif, visite de la boutique et dégustation de saucisses sont aussi au programme. Les intéressés doivent retenir une adresse, soit le 615, chemin du Bois-de-l’Ail, à Pont-Rouge.

Du côté de la Sucrerie du Lac Blanc, c’est avec plaisir que la famille Douville prendra part aux Portes ouvertes sur les fermes du Québec. À cette occasion, elle dévoilera l’univers de travail et de saveurs qui fait sa renommée. Les propriétaires devraient aussi se faire une fierté de rappeler que la Sucrerie du Lac Blanc fait partie des érablières Douville depuis 2012.

sucrerie_lac_blanc

Quant aux érablières Douville, soulignons qu’elles exploitent un grand total de 80 000 entailles et qu’elles produisent 300 000 livres de sirop d’érable biologique par année. Pour plus de détails sur la production de l’entreprise de même que l’imposant centre de bouillage sur lequel elle compte pour atteindre ses objectifs, il suffira de se rendre au 206, rang Saint-Joseph, à Saint-Ubalde.

Dans la province, plus de cent fermes ouvriront leurs portes à la population ce dimanche. Dans tous les cas, c’est de 10h à 16h que « la campagne et la ville célèbreront d’une même voix l’agriculture québécoise ». Pour plus de détails, visitez le www.portesouvertes.upa.qc.ca.

Photo principale (Denis Baribault) : Les alpagas sont des animaux à découvrir.