133 concurrents au Marin Wildside Enduro

Beaucoup de sport en fin de semaine à Saint-Raymond. En plus du Transvallée, une autre compétition se tenait dans les sentiers de la Vallée Bras-du-Nord, dans le secteur urbain cette fois.

La quatrième édition du Marin Wildside Enduro a réuni 133 concurrents de partout au Québec, et même de France et d’Ontario, ce qui indique bien la popularité de cette épreuve.

Il s’agit d’une compétition de vélo de montagne basée sur l’endurance comme son nom l’indique. Cinq parcours différents en descente sont au programme de cette exigeante épreuve. On y retrouve ponts, rampes, sauts, etc. Les compétiteurs sont classés par catégorie d’âge et de performance.

Pour André Lecompte, fondateur du Wildside Enduro avec ses associés Pierre-Luc Cartier et Nicolas Robitaille, « ici, c’est une des belles places, Saint-Raymond a des super de beaux sentiers », clame-t-il.

Dans l’élite homme, le gagnant est Yann Gauvin. Chez les femmes volet Élite, l’épreuve a été dominée par Rebecca Beaumont, et chez les Experts, Audrey McManiman l’ emporté.

Huit compétitions de Wildside Enduro sont organisées tout au long de la saison, dont deux dans l’Ouest canadien et six au Québec.

Résultats de la compétition sur wildsideenduro.com et sur facebook.com/wildsideenduro.