Services aux aînés : Marguerite Blais visite Portneuf avec Vincent Caron

Le jeudi 9 août, Marguerite Blais, candidate vedette de la CAQ dans Prévost, est venue dans notre région pour rencontrer des élus et les représentants de la Table de concertation des aînés de Portneuf. Son homologue Vincent Caron et elle ont aussi visité plusieurs résidences pour personnes âgées.

Questionnée à savoir ce qu’elle avait appris sur Portneuf au cours de la journée, Marguerite Blais a d’emblée parlé de sa rencontre avec le maire de Saint-Raymond Daniel Dion. La préoccupation que ce dernier a pour le système de santé et le travail qui a été fait par le comité citoyen dont il est porte-parole l’ont particulièrement étonnée.

Au sujet de ce comité, Vincent Caron a dit croire qu’on lui doit en grande partie les 5,1 M $ qui viennent d’être promis pour l’Hôpital régional de Portneuf. Il s’est montré heureux des nouveaux services que cet investissement permettra d’offrir à la population, mais a aussi déploré tout le temps que les Libéraux ont mis avant de faire une telle annonce. Selon lui, le calendrier électoral a sans doute motivé le gouvernement à agir.

Après la rencontre qu’elle a eue avec Michel Fleury et Jacynthe Drolet, de la Table de concertation des aînés de Portneuf, Marguerite Blais a dit s’être sentie rassurée. C’est qu’elle a constaté que cette organisation travaille sur les importants enjeux que sont le vieillissement de la population, la relève dans l’action bénévole, la proche aidance et le transport.

Lorsqu’ils sont allés dans diverses résidences pour personnes âgées, a finalement raconté Vincent Caron, sa collègue et lui ont eu un bon accueil. Alors que le candidat portneuvois croyait aller à la rencontre de gens fidèles aux partis politiques traditionnels, il soutient avoir constaté que plusieurs d’entre eux « veulent passer à autre chose ».

Marguerite Blais a aussi dit avoir été bien reçue dans ces résidences. « Je suis chanceuse, les personnes âgées se souviennent de mon passé », a commenté celle qui a été ministre responsable des Aînés dans le cabinet libéral de Jean Charest.

Du PLQ à la CAQ

Ce n’est un secret pour personne, Vincent Caron et Marguerite Blais ont tous deux été des Libéraux avant de faire le saut chez les Caquistes.

Le candidat de Portneuf et ex-conseiller politique de Michel Matte, rappelons-le, a changé son fusil d’épaule parce qu’il préférait la vision de François Legault à celle de Philippe Couillard en matière d’immigration.

Quant à la candidate de Prévost, elle nous a confié que c’est ce que promet la CAQ pour les aînés qui l’a motivée à revenir en politique sous cette bannière.