Dans Portneuf, le candidat de la CAQ part à la rencontre des citoyens sac au dos

Vincent Caron, candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ) pour les prochaines élections provinciales, entamera demain le jeudi 26 juillet une « grande marche portneuvoise » de 10 jours. Sac au dos, il sillonnera à pied ou à vélo l’ensemble de la région à la rencontre de la population.

« Bien connaître la diversité du territoire, bien connaître les gens, c’est essentiel pour moi », a lancé d’emblée M. Caron, lors d’une conférence de presse organisée à la boulangerie Chez Alexandre le 20 juillet à Pont-Rouge.

« J’ai donc décidé de donner à ma campagne une teinte originale : partir à la rencontre des citoyens sac à l’épaule et chaussures de marche aux pieds », a-t-il poursuivi.

Vincent_Caron_grande_marche1

Le 20 juillet, Vincent Caron a reçu la visite de Geneviève Guilbault, députée caquiste de Louis-Hébert (à gauche sur la photo). Ensemble, ils ont notamment visité à Saint-Raymond des garderies ainsi que le Camp Portneuf. 

Une première

Selon Vincent Caron, la marche qu’il va entreprendre représente une première pour un homme politique au Québec. Il affirme s’être inspiré du Français Bruno Ficheux, candidat d’En marche, le parti du président Emmanuel Macron.

M. Caron prévoit passer par les 18 municipalités que compte la MRC. Son parcours totalise près de 200 kilomètres. « Vous ne pourrez pas manquer mon passage, je vais être équipé d’un sac à dos muni d’une oriflamme aux couleurs de la CAQ », précise-t-il.

Dans chacune des municipalités, des rencontres sont programmées avec des élus, responsables d’entreprises et organismes, en plus des rencontres impromptues avec les personnes croisées sur le chemin. À la fin de chaque journée, un point de rencontre sera prévu afin de laisser la possibilité à ceux qui le souhaitent de faire part de leurs préoccupations au candidat.

Vincent Caron mentionne qu’il enfourchera parfois son vélo dans les zones moins urbanisées. « L’objectif, ce n’est pas de discuter avec des épinettes et des sapins », souligne-t-il.

La proximité, une priorité pour le candidat

En conférence de presse, le candidat de la CAQ dans Portneuf a maintes fois insisté sur l’importance de la proximité avec les citoyens.

«  La proximité, c’est le sens de mon engagement politique », a-t-il déclaré.

L’un des objectifs de sa « grande marche » vise en premier lieu à mieux le faire connaître, mais également à « bâtir avec les Portneuvois (sa) feuille de route pour les quatre années à venir ».

Cette opération de communication débutera le 26 juillet depuis la terrasse du Roquemont à Saint-Raymond pour se terminer le 4 août au Marché Public de Deschambault. Le détail du parcours peut être consulté sur la page Facebook du candidat.

Un bilan à moins de deux mois des élections

Intronisé candidat de la CAQ au mois d’août 2017, Vincent Caron a dressé un bilan de la dernière année.

« Je travaille à la prochaine élection depuis près d’un an, fait-il remarquer. J’ai eu l’occasion de rencontrer presque tous les conseils de ville de la région, de m’entretenir avec de nombreux organismes et de participer à la plupart des événements et activités. »

M. Caron spécifie également avoir commencé le porte-à-porte, notamment avec Isabelle Brais, l’épouse du chef de la CAQ, à Donnacona et à Pont-Rouge.

Le candidat conclut : « Le pire pour moi, ce serait de me réveiller le 2 octobre au matin en me disant que j’aurais pu faire ceci ou cela. Tout ce qu’il est possible de faire, je vais m’assurer de le faire. »

Vincent_Caron_grande_marche3

Vincent Caron entouré de plusieurs membres de son équipe et de la députée Geneviève Guilbault.