Un coût de 8 M$ pour la caserne et le garage : Québec octroie 4,5 M$

C’est en vertu du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités (PIQM) du MAMOT que le député Michel Matte était de passage à Saint-Raymond vendredi dernier afin d’annoncer une subvention totale de 4 467 000 $ pour la construction des nouvelles infrastructures caserne des pompiers et garage municipal.

Au total, c’est 8 M$ qui seront investis pour les deux constructions, soit 4,3 M$ pour la caserne et 3,7 M$ pour le garage.

Certains coûts, comme les terrains, n’étaient pas admissibles à la subvention. Le montant admissible était donc de 7 446 000 $ (3,986 M$ pour la caserne et 3,460 M$ pour le garage), avec une part de Québec de 60 %, soit 4,468 M$ et de 40 % pour la Ville, soit 2,978 M$, montant auquel il faut ajouter le montant inadmissible à la subvention.

La Ville défraiera ces coûts via un règlement d’emprunt. Pour une résidence de 200 000 $, la hausse d’impôt relative à ces nouvelles infrastructures sera de moins de 30 $, assure le maire Daniel Dion.

Ces deux projets ont été jugés hautement prioritaires, comme l’explique Michel Matte. Le garage situé à l’arrière de l’hôtel de ville, qui a quatre portes, sert à la fois de garage municipal et de caserne des pompiers. La nouvelle caserne des pompiers, située à l’entrée de la ville au pied de la côte de la Grande Ligne, aura une superficie de près de 1300 m2, aura six portes en façade, et sera doté d’une cuisine, d’une salle de bain, de trois bureaux et de vestiaires.

Quant au garage municipal, il sera construit sur la rue Guyon, sa surface sera de 978 m2, et aura 5 portes en avant et en arrière.

Le maire Daniel Dion explique de son côté que le garage actuel est devenu complètement désuet. La construction des nouveaux édifices était fortement recommandée par le ministère de la Sécurité publique, en raison de sa situation en zone inondable. Lors de la dernière inondation, il y avait entre 2 et 3 pieds d’eau dane le vestiaire des pompiers.

D’autres raisons de sécurité ont aussi milité en faveur de cette décision, soit la proximité de la résidence Estacade et de l’école Grande-Vallée, sources de beaucoup de circulation, notamment les autobus scolaires.

Les nouveaux bâtiments ont été conçus par la firme d’architecte de Québec, DG3A, représentée lors du point de presse par l’architecte Audrey Vaillancourt et le technicien en architecture Antoine Lefebvre.

L’entrepreneur raymondois Construction Côté & fils, meilleur soumissionnaire pour les deux contrats, débutera les travaux en juillet.