Philippe Gasse, candidat libéral dans Portneuf

Âgé de 44 ans et père de trois enfants, conseiller municipal à la Ville de Saint-Raymond, Philippe Gasse avait le goût de s’investir en politique provinciale, mais ne croyait pas que l’occasion se présenterait aussi vite.

De fait, c’est le député sortant Michel Matte qui lui a expressément demandé d’être le candidat libéral dans Portneuf à l’élection générale du 1er octobre. Ce qui sera officialisé mardi soir le 3 juillet à 19h à la salle Donnalie de Donnacona, lors de la soirée d’investiture (il est le seul candidat en lice) où l’on attend notamment la visite de la la députée de Chauveau et ministre déléguée aux Transports, Véronyque Tremblay.

« On s’entend que le contexte pour les Libéraux n’est pas à son meilleur, déclare M. Gasse, mais une élection c’est long ».

Quand on lui demande s’il concède la victoire aux Caquistes, premiers dans les sondages, « oh ! que non, au contraire, lance-t-il avec la verve qu’on lui connaît. On est cinq candidats, tout est possible. Les élections c’est long, ça peut changer d’une semaine à l’autre », ajoutant qu’il est là pour gagner.

Pour Philippe Gasse, c’est aussi l’occasion de prendre de l’expérience : « C’est une recette gagnante, je suis appuyé par le sortant. Si je n’embarque pas dans ce train-là, est-ce que ça se représentera un jour ? »

Le candidat libéral travaille présentement à préparer sa campagne et à définir les enjeux qu’il y mettra de l’avant.

Il est évident que la santé sera un cheval de bataille. « C’est toujours un point important », reconnaît-il. Mais des dossiers comme le réseau routier, la famille, et aussi les transports, puisqu’il a évolué dans ce domaine, s’avéreront très importants pour lui.

« J’adore Portneuf, je suis un gars de Portneuf, je veux que le comté ait ce qu’il mérite. Il faut continuer à travailler. Si on abandonne, on est proche de la Capitale-Nationale et tout l’intérêt est mis là », soutient-il.

Il pourra occuper son poste de conseiller municipal pendant la campagne, mais devra en démissionner s’il était élu député.

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme et de fébrilité qu’il se lance dans cette nouvelle aventure.

« Ça va être une belle campagne, j’ai rencontré les autres candidats, on veut faire une belle campagne, pour que de toute façon, Portneuf en sorte grandi », conclut-il.

Les candidats en lice à ce jour :

Vincent Caron • Coalition Avenir Québec (CAQ)

Philippe Gasse • Parti libéral du Québec (PLQ)

Christian Hébert • Parti québécois (PQ)

Guy Morin • Parti conservateur du Québec (PCQ)

Odile Pelletier • Québec Solidaire (QS)