432 places pourront s’ajouter en garderie dans Portneuf

432 places pourront s’ajouter en garderie dans Portneuf

SAINT-RAYMOND | Dans la foulée du lancement du Grand chantier pour les familles, qui vise à offrir à chaque enfant un accès à une place en service de garde au Québec, le gouvernement québécois a confirmé la création des 4 887 places en services de garde éducatifs à l’enfance (SGEE) dans la région de la Capitale-Nationale d’ici 2025.

Le député de Portneuf, Vincent Caron, a ainsi annoncé la création de 432 places en SGEE dans la MRC de Portneuf d’ici 2025. De ce nombre, le gouvernement du Québec attribue jusqu’à 299 nouvelles places dans l’appel de projets en continu lancé le 21 octobre dernier. Celles-ci s’ajoutent donc aux 133 places en voie d’être créées provenant d’appels de projets antérieurs.

« Beaucoup de parents appellent ici en me disant : on n’est pas capable de trouver une place en CPE. On n’est pas capable non plus de trouver une place en garderie en milieu familial », souligne Vincent Caron. « Plusieurs places étaient en dormance parce que le gouvernement précédent avait exigé que les conseils d’administration des CPE aillent chercher de l’argent dans la communauté pour contribuer à la mise en place du CPE. On s’est rendu compte que c’était très difficile », ajoute-t-il.

« J’ai dit clairement qu’on compléterait le réseau des services de garde, et l’annonce de ce nouvel appel de projets concrétise notre engagement. Avec notre Grand chantier pour les familles, je veux que ces tracas soient derrière nous. Partout au Québec, ce sont 37 000 nouvelles places qui verront le jour d’ici 2025 », précise Mathieu Lacombe, ministre de la Famille. Le gouvernement québécois annonce ainsi le lancement d’un nouvel appel de projets pour l’octroi de 18 000 places subventionnées partout au Québec.

Plus de flexibilité

Cet appel de projets se fera en continu plutôt qu’à date fixe et offrira plus de flexibilité en permettant aux demandeurs de présenter un projet à tout moment de l’année. « Si les besoins sont reconnus, on va aller de l’avant. Bien entendu, il y a toute une éthique de pertinence et administrative. On va pouvoir aller de l’avant avec les projets tout au long de l’année », explique le député de Portneuf. Avec les 19 000 places déjà en cours de réalisation, ce sont 37 000 nouvelles places qui seront créées.

Le député de Portneuf, Vincent Caron, a annoncé l’attribution de 299 nouvelles places dans l’appel de projets en continu. Crédit: Stéphane Pelletier.

Un baromètre

Des problématiques ont également révélé la perte de confiance des familles au guichet unique. « Les parents multipliaient les inscriptions et on n’avait pas un vrai portrait de la situation », indique M. Caron. Au printemps 2021, des consultations sur l’avenir du réseau des SGEE ont été tenues à l’échelle du Québec. Ces rencontres ont mobilisé 483 organisations, experts, chercheurs et intervenants ainsi que 20 245 citoyens. « C’est la réalité du nombre de parents ayant levé la main pour dire, j’ai besoin d’une place. C’est un comptage très précis. Ce qui est bien, c’est qu’aujourd’hui, on a un baromètre qui nous indique exactement quels sont les besoins réels dans Portneuf », confirme Vincent Caron.

En plus d’un projet pilote de conversion de 3 500 places non subventionnées présentement en cours, le gouvernement s’engage à poursuivre en ce sens dans les prochaines années. « Je sais que dans Portneuf, certaines garderies privées ont déjà levé la main pour être converties », mentionne M. Caron. Il ajoute aussi que les nouvelles garderies devront réserver des places aux poupons, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent.

Photo principale: 133 places sont en voie d’être créées dans Portneuf, dont 39 places au Centre de la petite enfance (CPE) Nid des petits de Saint-Raymond. Crédit : Stéphane Pelletier.