Saint-Léonard : Archill Gladu veut inspirer le changement

Saint-Léonard : Archill Gladu veut inspirer le changement

SAINT-LÉONARD | Archill Gladu se présente à la course de la mairie de Saint-Léonard pour la deuxième élection consécutive. Il souhaite permettre à Saint-Léonard de se développer rapidement tout en se souciant des besoins de la jeunesse, des familles et des aînés. L’environnement tient aussi une place importante dans sa vision pour l’avenir de sa municipalité.

Candidat en 2017, c’est la deuxième fois que M. Gladu interpelle la population de Saint-Léonard afin de devenir maire. Il a également été membre du conseil municipal, en tant que conseiller, pendant huit ans, de 2009 à 2017. Pendant cette période, il a aussi siégé deux années au conseil de la MRC de Portneuf afin de remplacer le maire.

« Pourquoi je reviens en 2021 ? C’est très simple, j’ai perdu la dernière élection de 2017 par très peu, seulement 100 voix. Je pense qu’après 30 ans, la ville a besoin d’une nouvelle vision et d’un nouveau souffle, de manière à améliorer et à amener Saint-Léonard plus loin », explique Archill Gladu. Il souligne également l’importance de son expérience dans le domaine politique de la municipalité. « Je n’arrive pas comme un cheveu sur la soupe, sans être au courant de rien. J’ai été huit ans comme conseiller et j’ai été à la table de la MRC de Portneuf. Cela me donne un bon bagage d’apprentissage que j’ai eu à ce moment-là », ajoute-t-il.

Membre des Chevaliers de Colomb depuis 2017, dont trois années en tant que Grand Chevalier, M. Gladu souligne son implication dans la communauté. « J’aime m’impliquer. Je suis très à l’aise de travailler pour ma communauté. C’est mon but et c’est ma motivation. Mon expérience est très élargie dans le sens où je m’intéresse à tout. Je ne dis pas que je connais tout et que je sais tout, mais je vais chercher de l’information », déclare le candidat à la mairie.

Archill Gladu désire poursuivre, et même, accélérer plusieurs projets qui sont en cours à Saint-Léonard. « C’est certain que ma priorité serait le développement Walsh. Accélérer ce projet, car il y a beaucoup de demandes pour des terrains. Il faut lancer le projet pour le faire avancer le plus vite possible », soutient-il.

La rénovation du préau, notamment les bandes et les toiles, est aussi un dossier d’importance dans son programme, tout comme le dossier des jeunes. « C’est important d’avoir des choses pour les intéresser. Un endroit pour qu’ils se retrouvent, peut-être un parc aménagé en lien avec le préau. Un lieu commun pour qu’ils puissent s’amuser et avoir du plaisir à vivre à Saint-Léonard », expose-t-il.

L’environnement est un autre sujet qui retient son attention. D’ailleurs, il possède une voiture hybride. « L’environnement, c’est toujours en continu. Je pense qu’on a tous une responsabilité en tant qu’humain pour faire des petites choses personnellement pour aider notre environnement. Je veux amener la ville à 2.0. Je veux que le conseil devienne un conseil sans papier », note-t-il.

Travailler avec tous les groupes de la population est également important pour lui. À ce sujet, M. Gladu aimerait que les séances du conseil municipal soient diffusées à la population. Le but étant de mieux informer les gens et de rejoindre davantage les citoyens. « Ce n’est pas toujours facile pour eux à cause des enfants ou des contraintes. Si l’on est capable de faire cela autrement, on va pouvoir rejoindre plus de gens », exprime-t-il.

Intéresser les jeunes familles et positionner Saint-Léonard afin d’amener son développement plus loin est essentiel pour Archill Gladu. « Il faut tirer notre épingle du jeu. Il y a de la place pour Saint-Léonard à se positionner correctement par le développement Walsh et les autres. On doit travailler ensemble avec le conseil qui est là pour amener cette ville plus loin », conclut-il.

Photo : Archill Gladu considère que la ville de Saint-Léonard a besoin de changement et il souhaite accélérer son développement. Crédit : Stéphane Pelletier.