Saint-Raymond : Guy Beaumont, candidat à la mairie

Saint-Raymond : Guy Beaumont, candidat à la mairie

SAINT-RAYMOND | Résident de Saint-Raymond depuis 10 ans et propriétaire d’une entreprise de surplus d’inventaire depuis 15 ans, le candidat à la mairie Guy Beaumont dit avoir mûri sa décision depuis la dernière élection.

Âgé de 45 ans, Guy Beaumont est père monoparental de deux garçons inscrits à l’école secondaire et qui fréquentent les espaces publics comme les parcs et l’aréna.

« C’est ce qui me donne un atout pour connaitre la réalité de nos familles qui sont débordées entre le travail, l’éducation et les activités de leurs enfants », affirme le candidat.

Même s’il n’a pas d’expérience en politique, M. Beaumont s’est impliqué dans la vie raymondoise, notamment par sa participation au conseil d’établissement et à l’organisme de participation des parents (OPP).

« Je me suis dit que les personnes qui se sont présentées comme maire pour un premier mandat n’ont pas toujours eu d’expérience avant. Il faut commercer quelque part, soutient-il. Tu n’entres pas là tout seul, t’as une équipe de conseillers qui sont déjà là. On a tous un but commun, c’est de faire évoluer la ville au mieux ».

Offrir un choix à la population

M. Beaumont a pris au mot la déclaration de son opposant Claude Duplain, qui disait souhaiter une élection au poste de maire.

« C’est une des raisons pour laquelle que je me suis présenté, car une élection sans choix de candidats  au poste de maire, ce n’est pas sain pour la démocratie. De cette façon, je souhaite offrir à la population de Saint-Raymond la possibilité de choisir et non d’avoir un maire élu par acclamation ».

« C’est la place où vous restez… »

La question des nouvelles familles l’intéresse particulièrement. « On voit que Saint-Raymond se développe du côté domiciliaire, il y a plein de nouvelles familles, des militaires qui arrivent ici. C’est plein à Sainte-Catherine, plein à Shannon, veut veut pas c’est sûr qu’on va avoir une explosion bientôt. Les écoles sont pratiquement pleines », exprime M. Beaumont.

Il prévoit notamment un problème de garderie, il veut aussi s’intéresser aux loisirs, et il déplore que Saint-Raymond n’aie plus d’événement comme un festival.

« Les familles passent leur temps à travailler, après ils arrivent à la maison, s’occupent des enfants, c’est tout le temps vite, vite, vite. Si on réussit à les intéresser au moins à la vie politique, ça va être un point fort de ma campagne ». Ce sont les jeunes de 18 à 40 ans qu’il aimerait voir s’intéresser à la politique. « Intéressez-vous à la ville, leur dit-il, c’est la place où vous restez, c’est important».

Aider les commerces

Guy Beaumont voudrait aussi aider l’entrepreneuriat et les commerces, notamment alléger le fardeau de la bureaucratie. Il déplore le fait que la rue Saint-Joseph ait autant de locaux vides.

Il croit que le télétravail est là pour rester même après la pandémie, et que ce changement dans la notion de distance favorisera le commerce local. Afin d’aider à l’établissement de nouveaux commerces, il estime que la Ville devrait aider, possiblement par des subventions, mais surtout par un allégement notamment dans les réglementations, comme l’affichage, etc.

Le vote des nouvelles familles

« Mon but est d’aller chercher le vote des nouvelles familles, d’essayer de les intéresser à venir voter. Ça serait mon exploit en tant que tel », déclare-t-il en conclusion de cette entrevue.

Photo : Guy Beaumont sera l’opposant de Claude Duplain à la prochaine élection municipale pour la ville de Saint-Raymond. Crédit : Gaétan Genois