Marc Ouellet veut amener un vent de fraîcheur à Sainte-Christine-d’Auvergne

Marc Ouellet veut amener un vent de fraîcheur à Sainte-Christine-d’Auvergne

SAINTE-CHRISTINE-D’AUVERGNE | Le conseiller sortant au siège numéro 1 au conseil municipal de Sainte-Christine-d’Auvergne, Marc Ouellet, se lance dans la course à la mairie. Ayant toujours eu un intérêt marqué pour la politique municipale et l’implication sociale, il était tout naturel pour M. Ouellet de faire le saut vers la mairie.

S’il est élu en tant que maire, les Auvergnats et Auvergnates devront s’attendre à ce que les choses bougent dans leur municipalité. « Je suis le genre de personne qui n’aime pas ça lorsque les choses sont en statut quo. Moi je suis un gars d’action, il faut que ça bouge », lance Marc Ouellet, candidat à la mairie de Sainte-Christine-d’Auvergne.

M. Ouellet a d’ailleurs une vision bien précise pour la municipalité. « Quand on arrive à Sainte-Christine-d’Auvergne, on ne s’arrête pas souvent, on est plus de passage. Il n’y a pas d’attraits à part les chalets en bois rond », souligne-t-il.

C’est pour cette raison que l’un de ses projets consisterait en la construction d’une halte routière près de l’intersection de la route 354 et du rang Saint-Jacques. « Il y a souvent des gens qui s’arrêtent là parce qu’ils cherchent [leur chemin], à savoir où sont les chalets en bois rond ? Où est Saint-Raymond ? Saint-Marc-des-Carrières ? En créant une halte routière sécuritaire et en aménageant le terrain vacant, ça permettrait aux gens de se stationner pour trouver leur chemin ou tout simplement relaxer », indique le candidat à la mairie.

Ouellet en profiterait également pour y installer quelques bornes de recharge pour les véhicules électriques de même que des jeux au sol pour que les enfants puissent se dégourdir.

Des projets plein la tête

Chose certaine, ce ne sont pas les idées qui manquent à Marc Ouellet pour Sainte-Christine-d’Auvergne. Ce dernier a d’ailleurs un projet en tête, qui permettrait de mettre Sainte-Christine-d’Auvergne sur « la map ». « Je vais en parler si je suis élu au nouveau conseil. C’est quelque chose qui n’existe pas dans Portneuf, et même dans la région de Québec. On se distinguerait à ce moment-là pour ça », laisse-t-il planer.

Mis à part son projet secret, Marc Ouellet souhaite également doter la municipalité d’un préau. « Ce serait un plus, parce que l’hiver ça protège [la patinoire] de la neige. Quand on organise des activités, ça nous évite de louer des chapiteaux. En ayant un toit sur la patinoire, ça pourrait devenir un endroit dans le village qui est polyvalent pour organiser des activités sociales », mentionne M. Ouellet.

Doter la municipalité d'un préau fait partie des projets que Marc Ouellet souhaitent réaliser s'il est élu en tant que maire de Sainte-Christine-d'Auvergne. Crédit : Sarah Lachance

Même s’il a de grandes ambitions, le conseiller sortant ne croit pas que ses idées de grandeurs auront des répercussions drastiques sur le compte de taxes des citoyens. « Je ne dis pas qu’on va augmenter les taxes tout de suite, il y a souvent des subventions qui existent pour ces genres de projets-là. La première porte à ouvrir c’est au niveau de ce côté-là », assure le candidat à la mairie de Sainte-Christine-d’Auvergne.

« De toute manière, la ville n’a pas d’infrastructure vraiment à offrir aux gens comme un centre de ski, alors, à quelque part, il va falloir s’attendre à investir des sous, mais pas de là à hypothéquer le compte de taxes des résidents, c’est sûr », ajoute-t-il.

Un nouveau capitaine

Marc Ouellet entrevoit sa campagne d’un bon œil, même s’il affronte Raymond Francoeur, un candidat d’expérience. « M. Francoeur, c’est un vieux loup de la politique. […] Moi je me suis dit, un jour ou l’autre toute bonne chose à une fin. M. Francoeur, c’est un homme de 75 ans, beaucoup d’expérience, je le respecte beaucoup, c’est juste qu’une nouvelle vision, une nouvelle pensée, un nouveau capitaine d’équipe au niveau du conseil d’après moi ça peut juste [dégager] du bon », estime le candidat à la mairie.

Photo : Marc Ouellet a de grandes ambitions pour la municipalité de Sainte-Christine-d’Auvergne. Crédit : Sarah Lachance