Le pavillon Chantejoie ouvrira en 2023

Le pavillon Chantejoie ouvrira en 2023

SAINT-RAYMOND | Le 29 septembre dernier, environ 215 personnes ont assisté à la présentation du projet de résidence pour aînés Pavillon Chantejoie, présentation faite par GRT Nouvel Habitat, à l’église de Saint-Raymond.

Le Pavillon Chantejoie est une résidence pour aînés de 40 unités de logement à être construite à l’extrémité de l’avenue Demers. Elle sera destinée aux personnes âgées de 75 ans et plus ou en légère perte d’autonomie, dans la région de Saint-Raymond.

Les logements seront majoritairement des 3 1/2, mais on y retrouvera aussi un certain nombre de logements 4 1/2.

Les 3 1/2 ont une dimension de 25 x 26 pieds, pour une superficie de 646 pieds carrés, soit 60 mètres carrés. Les 4 1/2 ont 25 x 34 pieds, 818 pieds carrés, soit 76 mètres carrés.

L’aménagement sera doté d’un ascenseur, d’une salle communautaire, d’une salle à manger avec cuisine, d’une salle polyvalente, d’un salon d’étage et d’une terrasse extérieure.

Le coût estimatif des loyers est entre 760 $ et 930 $ pour les 3 1/2 (estimé pour une personne) et entre 910 $ et 1120 $ pour les 4 1/2 (estimé pour deux personnes).

Les services prévus qui s’ajoutent au coût du loyer sont : deux repas par jour, un système de sécurité avec bracelets, et les loisirs et autres services. Le coût approximatif de ces trois services sera dans une brochette de 400 $ à 450 $ pour une personne seule, et de 600 $ à 850 $ pour un couple.

Le coût total comprenant le chauffage, l’éclairage, l’eau chaude et les trois services énumérés ci-haut se situera donc entre 1 160 $ et 1 380 $ pour un 3 1/2 ; et entre 1 730 $ et 1 970 $ pour un 4 1/2.

Notons par ailleurs qu’en vertu du programme gouvernemental PSL (Programme de supplément de loyer), les coûts totaux pour le locateur (incluant les trois services) se situeront entre 763 $ et 930 $ par mois selon le revenu annuel du ménage dans une échelle de 15 000 $ à 23 000 $.

Un ménage admissible au PLS paiera l’équivalent de 25 % de son revenu pour le loyer. La différence sera défrayée à 90 % par la SHQ et à 10 % par la municipalité.

On prévoit la construction de l’ensemble au printemps 2023 et le début de la location fin 2023.

En toute fin de présentation, les gens étaient invités à compléter un formulaire d’intérêt sans engagement formel.

C’est en avril 2017 qu’une première rencontre du comité de citoyens a eu lieu avec le GTR. Ce comité sous la présidence d’Yvon Marcotte comprend les membres suivants : Michel Fleury (vice-président), Jean-Pierre Beaumont (secrétaire-trésorier), et les administrateurs Réjeanne Julien, Raymonde Gingras, Lisette Potvin et Jean-Marie Plamondon.

GRT Nouvel Habitat se définit comme une entreprise d’économie sociale, organisme sans but lucratif dont la mission est de promouvoir le développement de logements communautaires.

Photo : Courtoisie, Lafond Côté architectes