Bloc québécois : Christian Hébert remporte près de 24 % des voix

Bloc québécois : Christian Hébert remporte près de 24 % des voix

SAINT-RAYMOND | C’est près de 24 % des voix qu’a remporté Christian Hébert, candidat du Bloc québécois pour la circonscription de Portneuf–Jacques-Cartier. Même s’il n’a pas réussi à déloger le député sortant Joël Godin, M. Hébert se dit fier de la campagne qu’il a menée dans la circonscription lors des 36 derniers jours.

« Je suis très heureux et je félicite Joël Godin, il a fait un très bon travail. Je suis bien content pour sa réélection et je tiens aussi à dire un gros bravo aux autres candidats. Même si on était dans une situation qui n’était pas facile en pleine pandémie, il y a eu des gens qui s’impliquent pour notre démocratie et ça, il y a de quoi à être fier », lance M. Hébert.

Lorsqu’on lui demande s’il est content du travail qu’il a accompli pendant la campagne électorale, c’est sans hésiter que le candidat bloquiste affirme son sentiment de fierté à cet égard. « Oui, je suis très fier, c’est une chose de mettre sa tête sur une pancarte électorale, mais ce qu’on oublie c’est que pour réaliser une campagne comme l’on vient de faire, c’est qu’on a une équipe extraordinaire. […] Ce n’était pas ma première campagne électorale que je faisais, mais je peux vous dire que c’est la première fois que j’avais une aussi grosse équipe, avec autant de militants qui nous suivaient », confie-t-il.

CANDIDATSPARTIVOTES%
Joël GodinParti conservateur du Canada33 63851,4
Christian HébertBloc québécois15 59523,8
Sani DialloParti libéral du Canada10 06815,4
David-Roger GagnonNPD - Nouveau parti démocratique3 3235,1
Nash MathieuParti populaire - PPC1 7092,6
Charles FisetParti Libre Canada6771,0
Tommy PelletierParti Rhinocéros Party4900,7

Joël Godin avant le parti

Chose certaine selon Christian Hébert, les citoyens de Portneuf–Jacques-Cartier n’ont pas voté pour le parti, mais plutôt pour le candidat derrière. « Je ne pense pas que les gens dans Portneuf–Jacques-Cartier ont voté pour des valeurs conservatrices. On s’entend que couper de l’argent dans les CPE et d’investir dans les sables bitumineux, ce n’est pas tant la mentalité [des gens d’ici] », rapporte le candidat bloquiste.

« On a vu aussi, avec le député sortant qui est maintenant réélu, qui dit qu’il est le plus vert et le plus écologiste des conservateurs et qui croit en la langue française. Je pense vraiment qu’il le croit, maintenant il reste son parti à convaincre », ajoute-t-il.

Somme toute, M. Hébert estime que la campagne menée dans la circonscription a été positive. « Tous les candidats sont restés respectueux. On peut avoir des idées différentes, mais finalement on n’est pas vraiment des adversaires on est tous des Portneuvois qui présentent nos idées. Je pense que c’est l’image qu’on a laissée à tous nos citoyens et citoyennes », confie-t-il.

Avec un prochain gouvernement libéral minoritaire, des élections pourraient à nouveau se déclencher d’ici 18 mois. Advenant une telle possibilité, rien n’est encore décidé pour Christian Hébert à savoir s’il revêtira à nouveau les couleurs du Bloc québécois. « Il y a beaucoup de responsabilités que j’ai découvertes lorsque je suis devenu papa l’année passée et là je vais l’être une deuxième fois. […] D’ici là qu’elle sera mon implication, on verra… », laisse-t-il planer.

Photo : Le candidat du Bloc québécois, Christian Hébert en compagnie des députés sortantes Julie Vignola et Caroline Desbiens au rassemblement régional du Bloc québécois à la microbrasserie SNO, située au Grand Marché de Québec. Crédit : Courtoisie, Bloc québécois