Montaison hâtive et prometteuse du saumon en été 2021

Montaison hâtive et prometteuse du saumon en été 2021

SAINTE-CATHERINE-DE-LA-JACQUES-CARTIER | La Corporation du bassin de la Jacques-Cartier (CBJC) est mandatée depuis plusieurs années pour assurer le transport par camion des saumons atlantiques de la rivière Jacques-Cartier. Pour l’instant, cette opération est nécessaire afin de leur permettre d’atteindre les sites de reproduction qui ne pourraient s’effectuer de façon naturelle.

Le transport, qui a été mis en place au début des années 1980, est donc d’une grande importance pour assurer la survie de l’espèce qui vient se reproduire dans sa rivière d’origine après avoir grandi en mer.

En 2021, c’est à l’entrée de la passe migratoire de la centrale de Donnacona située à Cap-Santé que nous avons pu observer le début de la montaison hâtive des géniteurs, soit le 15 juin en raison des conditions avantageuses. Jusqu’à présent, les activités de transport se déroulent très bien.

La montaison a débuté tranquillement, soit d’un à six saumons transportés par jour jusqu’au 1er juillet. Le pic de la montaison a commencé juste après cette date et s’est poursuivi durant les premières semaines de juillet.

500 saumons annuellement

En date du 2 août 2021, le nombre de saumons montés était de 387 individus (177 gros et 210 petits). Cela coïncide avec la prévision annuelle d’environ 500 saumons remontant la rivière. À peu près la moitié des saumons attendus franchissent habituellement la passe migratoire avant la mi-juillet et nous en sommes déjà au-dessus.

Pour de plus amples informations sur la montaison des saumons, consultez le www.cbjc.org ou encore communiquer avec nous par téléphone au 1-888-875-1120 ou par courriel au info@bjc.org.

Pêche interdite

Rappelons que la pêche au saumon atlantique est interdite sur toute la rivière Jacques-Cartier : il n’est pas permis de tenter de le pêcher et les prises accidentelles doivent obligatoirement être remises à l’eau sous peine d’amende. Des agents de la faune circulent régulièrement dans ce secteur afin d’assurer le respect de la réglementation qu’il est possible de consulter sur ce lien.

Photo: courtoisie CBJC