Marché public : La population au rendez-vous à Saint-Raymond

Marché public : La population au rendez-vous à Saint-Raymond

SAINT-RAYMOND | La 7e édition du Marché public de Saint-Raymond s’est entamée le 16 juillet dernier sur le parvis de l’église. De 16 h à 19 h, les citoyens ont pu faire le plein de légumes et fruits frais, d’œufs, de pain et bien plus.

« Vraiment satisfait, beaucoup d’achalandage ! La sécurité alimentaire est au rendez-vous, l’animation est au rendez-vous, les producteurs et les transformateurs agroalimentaires sont au rendez-vous. C’est un bel été qui s’annonce pour le Marché public de Saint-Raymond », lance d’emblée le coordonnateur du Marché public de Saint-Raymond, Raphaël Benoît.

En ce début de saison, c’est une douzaine de producteurs et transformateurs agroalimentaires qui ont donné le coup d’envoi pour l’édition 2021 du Marché public.

D’ailleurs, cette année, le Marché comptera plus de marchands permanents durant sa saison. « Ça nous permet d’avoir un noyau fort pour le Marché public, ce qui va nous permettre éventuellement de nous agrandir et de nous développer », confie M. Benoît.

De gauche à droite : Raphaël Benoît, coordonnateur du Marché public de Saint-Raymond, Vincent Caron, député de Portneuf, Philippe Gasse, maire suppléant et Jacques Proulx, président de la Caisse populaire Desjardins Saint-Raymond—Sainte-Catherine, ont inauguré la 7e édition du Marché public de Saint-Raymond. Crédit : Sarah Lachance

« Je pense qu’on commence à faire notre marque. En tout cas, on se démarque dans la région par notre Marché public, puis j’en suis très content. […] Ça l’a inspiré d’autres Marchés publics à faire comme nous. On a notre concept d’animation s’est même transposer dans d’autres marchés publics. Je suis très content que ça l’inspire d’autres initiatives et que le secteur agroalimentaire portneuvois grandisse », ajoute-t-il.

Les fruits et légumes frais étaient en abondance au Marché public de Saint-Raymond. Crédit : Sarah Lachance

De l’animation en formule pop-up

Afin de rendre l’expérience encore plus chaleureuse et conviviale pour les visiteurs, le Marché public s’animera de temps à autre grâce aux VendredisDERY. « Oui, il y aura de la musique, mais peut-être aussi des arts de rues avec des arts visuels, comme des peintures en direct par exemple. C’est dans cette direction-là qu’on s’en va pour le reste de la saison. C’est sûr que ça va être une formule éphémère, pop-up, déambulatoire, qui sera au rendez-vous au courant de l’été. […] Le but c’est d’éviter les rassemblements », explique le coordonnateur du Marché public.

Le violoniste François Dumas et la pianiste Lina Poitras ont créé une ambiance conviviale avec leur musique. Crédit : Sarah Lachance

Lors de l’ouverture du Marché vendredi dernier, c’est le violoniste François Dumas, accompagné de la pianiste Lina Poitras, qui a créé une ambiance festive avec leur musique.

La sécurité alimentaire au rendez-vous

Cette année, la Table de concertation en sécurité alimentaire de Portneuf sera présente tous les vendredis jusqu’au 24 septembre. « Je voulais avec cette initiative-là vraiment donner un coup de main à la Table de concertation en sécurité alimentaire de Portneuf, qui essaie vraiment de développer un large réseau dans Portneuf pour venir en aide à toutes les personnes qui ont des besoins alimentaires », souligne M. Benoît.

La Table de concertation en sécurité alimentaire de Portneuf a fait connaître sa mission aux curieux. Crédit : Sarah Lachance

« Le Marché public, au-delà des producteurs et des transformateurs agroalimentaires, c’est un peu de venir boucler la boucle du système alimentaire, avec la sécurité alimentaire. […] C’est de démocratiser l’accès à des produits frais, parce que c’est la base de la santé humaine et la santé environnementale », renchérit-il.

En plus de faire connaître sa mission aux visiteurs du Marché, la Table de concertation en sécurité alimentaire de Portneuf servira de temps à autre un repas en échange d’une contribution volontaire. Vendredi dernier, c’est une soupe gaspacho, cuisiné par l’équipe des Soupes populaires de Grondines, qui a été servie.

Les visiteurs du Marché en ont profité pour se procurer un bon pain frais de la boulangerie Soleil Levain de Deschambault-Grondines. Crédit : Sarah Lachance

« On invite tous les visiteurs à faire des dons aussi. Les jardiniers, quand ça va être la période d’abondance on les invite à venir porter leurs légumes qu’ils ont en surplus au kiosque de sécurité alimentaire », fait savoir Raphaël Benoît.

Photo : Les visiteurs étaient au rendez-vous pour l’inauguration de la 7e édition du Marché public de Saint-Raymond. Crédit: Sarah Lachance