Êtes-vous médium ? vous demande France Trudel

Êtes-vous médium ? vous demande France Trudel

SAINT-LÉONARD | Cela peut passer par l’intuition, les pressentiments, les rêves, la petite voix intérieure, le petit doigt, le ressenti, le flair, car la médiumnité se manifeste différemment selon les individus.  Inspirée par ce qu’elle appelle « sa petite gang d’en haut », France Trudel relate l’aventure de la découverte de son sixième sens à travers les pages de son livre Je crois être médium.

De sa première expérience de médiumnité à l’âge de quatre ans jusqu’à ce jour, France Trudel relate avec humour et légèreté le cheminement qui l’a conduite à faire son « coming out » pour dire qu’elle est médium. Son but premier est de rassurer et d’informer ceux qui ne connaissent pas la médiumnité. Elle s’adresse également à ceux qui pensent vivre « une petite affaire », mais qui ne savent pas comment l’interpréter.

« Pour moi, c’est important, car je ne veux pas être étiquetée comme une diseuse de bonne aventure. Ce que je veux présenter, c’est que la médiumnité est là pour nous aider à cheminer et à voir la vie autrement que métro, boulot, dodo. Être médium, c’est vraiment un outil pour soi d’abord », explique l’auteure de Saint-Léonard-de-Portneuf.

« C’est toi ma plus belle fleur »

Elle se perçoit comme étant un outil de vie qui transmet le message à qui de droit. Plusieurs événements sont relatés dans son livre. Un jour, une femme qui était dans ses plates-bandes avait demandé à son mari décédé s’il trouvait que ses fleurs étaient belles. Lors d’un traitement Reiki et sans rien connaitre de ce fait France a reçu la réponse suivante du mari pour sa femme : « C’est toi ma plus belle fleur ».

La rédaction de son ouvrage s’est déroulée sur une période de cinq années. « Avec le temps, j’ai apprivoisé non pas la médiumnité, parce qu’elle a toujours fait partie de moi, mais plutôt le jugement et la réaction des autres quant à cette particularité de la personne que je suis. Aujourd’hui, quelques-unes de mes barrières sont tombées, et je crois sincèrement que cette médiumnité mérite d’être démystifiée et mieux comprise », mentionne Mme Trudel.

À travers son histoire et plusieurs anecdotes personnelles, elle fait ainsi découvrir le processus qui peut amener une personne à découvrir qu’elle a des capacités. « Je crois sincèrement ne pas être la seule à vivre des moments particuliers, voire mystiques. Un jour ou l’autre, plusieurs d’entre nous font l’expérience d’un instant énigmatique de leur vie. Tout le monde à une petite capacité de médiumnité », ajoute-t-elle.

Démystifier et comprendre la médiumnité

À travers le parcourt de France Trudel, le lecteur pourra ainsi démystifier et comprendre la médiumnité. « Suis-je médium parce que je suis très sensible ou suis-je sensible en raison de cette médiumnité ? Je ne sais pas. Cette sensibilité a pourtant le pouvoir de transformer les événements anodins qui se présentent à moi en instants extraordinaires. Ne serait-ce que pour cet aspect de ma vie, je ne repousserai jamais ma médiumnité », expose-t-elle.

Avec ce livre, France Trudel est heureuse de pouvoir partager son expérience tout en contribuant à démystifier la médiumnité. Je crois être médium est disponible dans les librairies du Québec et en Europe.

Photo principale: Avec Je crois être médium, France Trudel invite les lecteurs à la suivre à travers différentes tranches de sa vie en compagnie de ce qu’elle appelle « sa petite gang d’en haut ». Crédit : Stéphane Pelletier