Défi têtes rasées : Une classe de 6e année amasse 12 000 $

Défi têtes rasées : Une classe de 6e année amasse 12 000 $

SAINT-BASILE | Les élèves de 6e année de l’école des Trois-Sources de Saint-Basile ont participé à un beau projet pour terminer leur cheminement primaire. Avec leur enseignante Mme Kimberly Roberge, ils ont relevé le Défi têtes rasées de Leucan et ainsi amassé un montant de 11 992 $.

Le 16 juin était le grand jour, puisque la fin de la campagne de financement marquait le moment de la coupe de cheveux pour les neuf jeunes participants et l’enseignante. Sous les encouragements de leurs amis, familles et professeurs présents, un après l’autre, ils sont passés sur la chaise de la coiffeuse. Comment on se sent après avoir relevé un tel défi, la réponse des élèves est unanime : « On se sent libre ». Le directeur de l’école des Trois-Sources, Donald Alain, a également soutenu les élèves en se faisant raser la tête puisqu’ils ont dépassé l’objectif de 10 000 $.

« C’est quand même cool d’avoir amassé 12 000 $. Avec cet argent, on va aider plusieurs personnes qui en ont besoin, ça va aider des enfants et des parents et c’est notre plus grande fierté. Ça a aussi développé notre sens entrepreneurial », mentionnent Simon, Charlie, Justin, Benjamin et Tristan.

Fiers d’eux

Le matin même, lors de la dernière consultation du montant amassé, la réaction a été vive. « La dernière réaction a été de sauter et de crier. On a dérangé probablement tout l’étage. Ils étaient très fiers d’eux et ne comprenaient pas que les gens puissent donner autant. Je leur ai expliqué que la cause a touché beaucoup des gens et que de prendre cette initiative en 6e année, c’est plutôt rare », indique Kimberly Roberge. Les parents des élèves étaient eux aussi surpris de voir un aussi beau montant offert à Leucan.

« J’ai beaucoup de fierté de voir mes élèves sans cheveux. Je veux les remercier et je remercie leurs familles qui ont embarqué dans le projet ainsi que tous les donateurs », ajoute l’enseignante. L’idée de participer au défi des têtes rasées a démarré il y a près de trois mois suite à une rencontre de la classe avec une responsable de Leucan. « J’ai eu un petit frère qui a eu le cancer et qui a eu recours à Leucan et c’est pour cela que j’ai pensé à l’organisme », explique Mme Roberge.

Les participants sont passés tour à tour pour se faire
couper les cheveux. Crédit: Stéphane Pelletier

Projet rassembleur

Le projet se voulait rassembleur et il a démarré avec un objectif de 2000 $. Par divers comités, les élèves se sont impliqués activement dans la campagne de financement pour ainsi faire exploser les dons. « C’est une cause importante. Vous avez travaillé fort et vous avez toute mon admiration. Quand on s’unit, on est capable de relever bien des défis », a souligné le député de Portneuf, Vincent Caron, lors de la remise de sa contribution de 1000 $.

Le Défi têtes rasées est un geste de solidarité et de soutien envers les familles. Crédit: Stéphane Pelletier.

La perte des cheveux

« Le Défi têtes rasées est un geste de solidarité et de soutien envers les familles. Tout comme les enfants lors de la chimiothérapie, vous allez subir une modification de votre image corporelle par la perte de vos cheveux », précise Audrey Bourque, chargée de projet à Leucan région de Québec.

Le Défi des têtes rasées permet de renflouer les coffres pour tous les services que Leucan peut offrir à ses familles. « Nous n’avons pas de subvention du gouvernement. Notre financement provient des dons qu’on amasse dans les Défis têtes rasées et les autres campagnes de financement que l’on fait dans l’année », souligne Mme Bourque.

À l'arrière: le directeur de l’école des Trois-Sources, Donald Alain et L’enseignante de la classe de 6e année, Kimberly Roberge. Crédit: Stéphane Pelletier

50 écoles

Cette année, entre mai et juin, c’est près de 50 écoles de la région de Québec qui participent au Défi des têtes rasées. En moyenne, la récolte des écoles tourne entre 3000 $ à 5000 $. « À partir de 10 000 $, on trouve que c’est un montant vraiment exceptionnel, ils vont être des leaders jeunesse de Leucan et ils vont recevoir une plaque souvenir », confie Audrey Bourque.

Photo : Les élèves sont fiers du montant de 11 992 $ qu’ils ont amassé au profit de Leucan. Crédit : Stéphane Pelletier