Le Salon de quilles St-Raymond a trouvé preneur

Le Salon de quilles St-Raymond a trouvé preneur

SAINT-RAYMOND | Après près de deux ans sur le marché immobilier, le Salon de quilles St-Raymond a enfin trouvé de nouveaux propriétaires désireux de poursuivre l’aventure. Un groupe de cinq actionnaires, dont M. Ghislain Roy, s’est porté acquéreur de l’entreprise de M. Alexandre Paquet.

La transaction a été conclue entre les différents partenaires dans la journée du 4 juin. Alexandre Paquet quitte donc la direction de l’entreprise qu’il a fondée en 1989 en compagnie de sa partenaire de vie, Mme Janine Paquet. Tout au long de ces 32 années, leurs enfants, Chantal et Benoit, ont aussi fait partie de l’aventure.

Monsieur Paquet a été 28 ans dans le domaine du charbon de bois avant de construire le salon de quilles. L’entreprise a commencé ses activités avec les petites quilles seulement pour ensuite procéder à des modifications, en 1993, afin d’ajouter les grosses quilles. Depuis, il y a huit allées de petites quilles et huit allées de grosses quilles.

Le salon de quilles dispose aussi d’une grande salle pour les réceptions et d’un bar. Au fil des ans, M. Paquet et sa famille ont également doté le lieu d’un mini-golf et ensuite de terrains de tennis.

Prisé par les ligues

« Mon épouse m’a donné un bon coup de main. C’est elle qui s’occupait de toutes les ligues et de l’entregent avec les clients. Elle était bien aimée pour cela », indique M. Paquet. En plus de la famille, le Salon de quilles St-Raymond pouvait employer jusqu’à dix personnes.

Les nouveaux propriétaires confirment que les quilles vont demeurer en activité. Crédit: Stéphane Pelletier

L’établissement a aussi été le lieu de plusieurs ligues du soir, compétitions et tournois. Certains ont été diffusés sur les grands réseaux publics comme TVA. « On a l’un des plus beaux salons de la province. Tout le monde me disait que c’était propre et agréable », ajoute M. Paquet.

Le Salon de quilles St-Raymond était déjà en vente avant le début de la pandémie, car les propriétaires songeaient à la retraite. « On a opéré jusqu’à ce que le gouvernement nous ferme. On a travaillé six semaines dans les quinze derniers mois », explique M. Paquet. Depuis mars 2020, le salon de quilles a été ouvert seulement de septembre à octobre 2020.

Alexandre Paquet tient à remercier tous ses clients et les gens des nombreuses ligues pour tous les bons souvenirs au cours de ces 32 dernières années. « C’est certain qu’on remercie tout notre personnel qui nous a aidés et toute la population. C’est beau de partir une belle affaire, mais il faut des joueurs. On dit aussi merci à notre famille. On a aimé rencontrer les gens. Ce n’était pas juste un travail. Pour nous, c’était aussi un social », confie-t-il.

L’achat d’une institution

Les nouveaux propriétaires confirment que l’entreprise va conserver sa vocation première. Monsieur Roy et ses partenaires désirent également apporter des améliorations et des ajouts aux services offerts. « Nous avons acheté une institution que l’on ne souhaite pas voir mourir. On veut remettre le salon de quilles au goût du jour et relever l’expérience client », mentionne Ghislain Roy, nouvellement actionnaire du Salon de quilles St-Raymond.

Ce dernier confirme que les quilles vont demeurer en activité. Le service de bar sera bonifié et les nouveaux propriétaires désirent apporter une aire complète de restauration. D’autres ajouts seront dévoilés dans le futur. Les travaux devraient permettre l’ouverture du commerce entre le début et la fin du mois d’août. Il est à noter que tous les responsables des ligues de quilles seront bientôt contactés.

Photo: Le Salon de quilles St-Raymond change de mains. Les nouveaux propriétaire remettront l’établissement au goût du jour. Crédit : Stéphane Pelletier