Boîte entièrement québécoise: Portneuf à découvrir en mai

Boîte entièrement québécoise: Portneuf à découvrir en mai

SAINT-RAYMOND | Découvrir les régions du Québec une boîte à la fois. C’est le projet qu’a lancé Marilyn Préfontaine au début de l’année avec ses boîtes entièrement québécoises (BEQ). Pour le mois de mai, ce n’est nulle autre que la région de Portneuf qui sera à l’honneur.

 « Je veux faire découvrir des régions coup de cœur. J’habite à Québec et Portneuf n’est pas très loin de moi, mais je n’avais pas vu tout ce qu’il y avait. Ça m’a vraiment impressionné [de voir] tous les producteurs et entrepreneurs qu’il y a là », explique Marilyn Préfontaine, instigatrice des boîtes entièrement québécoises et fondatrice du magazine web L’Éclaireuse.

Les BEQ sont une idée originale de Marilyn Préfontaine. Crédit: Courtoisie, L'Éclaireuse

Contenu surprise

Le concept des BEQ est simple ; s’offrir une découverte de produits locaux une fois par mois. C’est la région de la Jacques-Cartier qui a lancé le bal pour les BEQ en février dernier. S’en est suivi la région de la Beauce en mars et celle de Lévis pour le mois actuel. Chacune des boîtes contient entre cinq et huit produits locaux. « C’est comme si on livre la région aux gens. [En ce moment] on ne peut pas beaucoup sortir, alors on […] leur fait découvrir. On veut que ça soit représentatif », indique Mme Préfontaine.

« C’est de rendre la découverte accessible, parce qu’on n’arrête pas de nous dire d’acheter local », ajoute la créatrice des BEQ.

Afin d’alimenter l’effet de surprise, le contenu de chacune des boîtes reste secret jusqu’à leur expédition. Une formule qui est populaire notamment en France et aux États-Unis. « Les gens aiment ça, c’est comme un cadeau qu’ils s’offrent », fait-elle savoir.

En plus de receler de petits trésors, les BEQ contiennent également une fiche descriptive de la région, une carte et un guide touristique. « Je donne des petits faits intéressants [sur la région] et je donne mes coups de cœur, ce que j’ai fait et aimé », mentionne Marilyn Préfontaine.

Le contenu de la première BEQ mettait en valeur la région de La Jacques-Cartier. Crédit: Courtoisie, L'Éclaireuse

Faire rayonner au-delà de la région

Se détaillant au coût de 39 $ chacune (45 $ une fois le contenu dévoilé), c’est jusqu’à présent la moitié des BEQ portneuvoises qui a trouvé preneur. Les personnes intéressées à s’en procurer une ont jusqu’au 30 avril pour la précommander directement sur le site Internet de L’Éclaireuse.

Parmi les entreprises et producteurs choisis, tous étaient très honorés de faire partie de la boîte entièrement québécoise du mois de mai. « Ils étaient super contents de faire rayonner leurs produits comme ça. Il y en a tellement de producteurs à travers le Québec, donc c’est dur de se faire connaître à grande échelle », confie-t-elle.

Photo: Marilyn Préfontaine souhaite en faire voyager plus d’un à travers la province grâce au contenu de ses BEQ. Crédit: Coutoisie, L’Éclaireuse