Un premier centre d’apprentissage libre dans Portneuf

Un premier centre d’apprentissage libre dans Portneuf

SAINTE-CHRISTINE-D’AUVERGNE | Apprendre à son rythme et selon ses passions, c’est ce que feront dès septembre prochain les 20 jeunes du centre d’apprentissage libre Carpe Diem Portneuf.

Situé à même les locaux de l’hôtel de ville de Sainte-Christine-D’Auvergne, le centre d’apprentissage libre Carpe Diem Portneuf, permet à des jeunes âgés entre 5 et 15 ans, issus de l’école à la maison, d’apprendre librement et de manière autonome. « On est vraiment fier d’accueillir dans nos locaux ici, à la municipalité, les gens de Carpe Diem Portneuf », mentionne Marc Ouellet, pro-maire de Sainte-Christine-D’Auvergne.

Se voulant un endroit complémentaire aux jeunes faisant l’école à la maison, le centre d’apprentissage libre offre un environnement ouvert où ce sont les jeunes qui dictent leur cheminement d’apprentissage, sans programme ou rythme imposé. « On veut vraiment explorer avec les enfants tout ce qui les intéresse. Ce sont des apprentissages guidés par les passions », indique Tanya Macey, directrice de Carpe Diem Portneuf.

« Les jeunes ont le pouvoir de décider pour eux-mêmes dans la confiance, le respect et la bienveillance », ajoute Jennifer Laroche, cofondatrice de Carpe Diem Portneuf.

Tous les enfants demeurent inscrits auprès du Ministère de l’Éducation, comme quoi ils reçoivent leur éducation à la maison. « Ils font des apprentissages un peu plus théoriques à la maison et ils peuvent passer les journées ici à apprendre selon leur passion en ayant des ateliers », explique la directrice de Carpe Diem Portneuf.

Attiré par la nature

Auparavant situé au centre-ville de Québec, Carpe Diem a voulu se rapprocher du grand air. Son choix s’est arrêté sur Sainte-Christine-D’Auvergne notamment pour la nature et l’esprit de communauté qui s’y développe. « C’est vraiment une ville qui s’anime et on veut participer à l’effervescence qui se fait ici », souligne Mme Macey.

Ouvert du lundi au jeudi, la première cohorte de jeunes pourra profiter entre autres de la forêt, du jardin communautaire, de la patinoire et bien plus. Deux facilitateurs seront également présents sur place pour s’occuper d’eux.

Sur les 20 places disponibles, Carpe Diem Portneuf en gardera 5 pour les enfants de Sainte-Christine-D’Auvergne. Au moment d’écrire ces lignes, déjà 13 jeunes bénéficieront des services offerts par le centre d’apprentissage libre.

Devenir une référence

Dans un futur rapproché, Carpe Diem Portneuf aspire à devenir LA référence pour d’autres centres d’apprentissage libre. « C’est sûr que nous on vise plus gros, on veut rester dans la communauté de Sainte-Christine-D’Auvergne, bien s’établir puis avoir des beaux partenariats. Puis, si c’est possible, c’est certain qu’on aimerait accueillir plus de jeunes parce que la demande est vraiment là. On sent que les gens sont fébriles comme nous d’avoir un espace comme ça pour leur jeune », constate la directrice de Carpe Diem Portneuf.

Photo: Le centre d’apprentissage libre Carpe Diem Portneuf accueillera 20 jeunes dès septembre 2021. Crédit: Sarah Lachance