Saint-Raymond: 2021 débute en force au Parc Industriel 2

Saint-Raymond: 2021 débute en force au Parc Industriel 2

SAINT-RAYMOND | Au cours des trois dernières années, c’est un chiffre record de 1,2 millions de pieds carrés qui ont été vendus dans le Parc industriel 2 de Saint-Raymond. Ce sont donc 10 nouvelles entreprises qui ont fait leur arrivée dans le parc, et ces entreprises ont créé un total de 105 nouveaux emplois directs. 

Ces données proviennent du bilan dressé par le commissaire industriel de la Corporation de développement de Saint-Raymond (CDSR), Richard St-Pierre.

«Je suis à nouveau très satisfait des résultats obtenus, et ce, malgré le contexte économique global découlant de la pandémie », indique M. St-Pierre.

En 2020, trois nouvelles constructions se sont ajoutées alors que 254 616 pieds carrés de terrain ont été vendus.

Ces entreprises sont

• DBM Environnement, une entreprise spécialisée dans la cueillette, le transport et la destruction sécuritaire et écologique de déchets biomédicaux, médicaments périmés et autres produits pharmaceutiques. L’entreprise a réalisé une première phase d’implantation avec la construction d’un centre de traitement d’une superficie de près de 8 000 pieds carrés. (Nous aurons l’occasion de vous parler de cette entreprise dans un avenir rapproché).

L'édifice de 16 000 pieds carrés d'Atelier Jules Roberge

L’édifice de 16 000 pieds carrés d’Atelier Jules Roberge. Photo: Courtoisie

• Le manufacturier de grattes à neige Atelier Jules Roberge, qui a construit un bâtiment de 16 000 pieds carrés et qui a procédé à l’achat d’une parcelle de terrain additionnelle afin de répondre à ses besoins futurs.

• Déménagement et Pavage Pat-Boy, qui construira son bâtiment au cours de l’été.

Notons aussi l’arrivée d’Équipements Paquet, qui a acquis le bâtiment du 120 rue de la Défense-Nationale afin d’y opérer l’entretien, la réparation et l’entreposage de véhicules récréatifs.

Considérant ce résultat comme très satisfaisant dans le contexte pandémique que nous vivons, Richard St-Pierre explique que sans ce contexte, ce sont deux constructions de plus qui se seraient ajoutées.

Les deux promoteurs concernés construiront leurs bâtiments en 2021, auxquels s’ajouteront ceux achetés au cours de la présente année.

« Je peux vous dire que 2021 débute en force puisque déjà deux terrains ont été vendus en janvier et qu’il y a trois prospects sérieux qui devraient concrétiser leurs achats d’ici le printemps », spécifie M. Richard St-Pierre.

L’incubateur d’entreprises industrielles de Saint-Raymond. Photo: Courtoisie

Un autre élément de fierté pour la CDSR est la construction au cours de la dernière année, de l’incubateur d’entreprises industrielles de Saint-Raymond. Dans ce cas, il s’agit du premier bâtiment industriel au Québec construit en bois d’ingénierie LVL en mode architectural apparent. L’utilisation de ce type de bois de placage stratifié confère un style chaleureux et agréable pour ses occupants.

« Toute l’énergie déployée pour le développement du parc porte ses fruits. Conséquence positive du développement accéléré du parc industriel no 2, la Ville a devancé la réalisation de la 2e phase d’expansion avec la prolongation de la rue des Forces l’automne dernier, sur une distance de plus de 2100 pieds. Ceci rend dès maintenant disponible plus de 802 000 pieds carrés de terrains additionnels afin de répondre aux besoins d’autres acquéreurs potentiels », a déclaré le maire Daniel Dion, soulignant du même coup le travail du commissaire industriel Richard St-Pierre, dont les efforts soutenus ne sont pas étrangers à ce bilan très positif.

Photo d’en-tête: DBM Environnement