Bloc Québécois: Christian Hébert officiellement candidat

Bloc Québécois: Christian Hébert officiellement candidat

On le savait depuis l’an dernier, le producteur cidricole de Deschambault-Grondines Christian Hébert souhaitait représenter Portneuf-Jacques-Cartier sous les couleurs du Bloc Québécois, lors de la prochaine élection fédérale. Eh bien c’est fait, l’assemblée virtuelle d’investiture de lundi soir l’a confirmé.

Sur la plateforme Zoom étaient notamment réunis autour de la présidente du parti Johanne Deschamps, la députée bloquiste de Beauport-Limoilou Julie Vignola, le président exécutif dans Portneuf-Jacques-Cartier Normand Beauregard, de même que d’autres députés et membres du bureau national. Et bien sûr, le chef du parti Yves-François Blanchet.

Seul dans la course à la fin des mises en candidature le 29 janvier, Christian Hébert a donc été proclamé candidat pour Portneuf-Jacques-Cartier.

Les choses semblent bien aller pour l’organisation du Bloc Québécois dans Portneuf. « On a une équipe qui est très forte ici dans Portneuf-Jacques-Cartier », déclarait d’emblée le candidat Hébert lors de son allocution. Il a affirmé que l’objectif de financement avait été dépassé de 253 %, ce qui serait un record dans la Capitale-Nationale.

« Qu’on ne vienne plus nous parler au passé des grandes années du Bloc, a dit Christian Hébert, car les grandes années du Bloc, c’est maintenant qu’on les vit. [,,,] Je pense à l’indépendance du Québec en me levant le matin et à l’avenir du Québec pendant toute la journée », affirme-t-il.

Christian Hébert a ensuite parlé de l’importance des infrastructures en transport,  du respect par Ottawa des compétences du Québec en matière d’environnement,  de même que du quai de Portneuf qui devrait être restitué à cette ville.

Avec la base de Valcartier et de nombreux militaires qui vivent dans sa circonscription, Christian Hébert suggère qu’on attribue une seconde vocation à cette base et qu’elle devienne un pole de formation en expertise de sécurité publique.

Et bien sûr un sujet qui lui tient à coeur, soit la relève agricole. « Avec 0,8 %, c’est moins de 1 % du budget qu’on consacre à l’agriculture, alors que c’est une question de sécurité nationale », clame-t-il. Selon lui, le Canada sacrifie la gestion de l’offre et met en péril notre modèle de ferme familiale. « Je m’engage à défendre à la fois notre souveraineté de façon indissociable de notre sécurité alimentaire », a-t-il conclu.

Le chef Yves-François Blanchet a parlé de Christian Hébert comme d’un homme de sincérité, d’engagement et de conviction. « Aujourd’hui, Portneuf-Jacques-Cartier est une des circonscriptions très en santé du Bloc Québécois », a-t-il soutenu.

Propriétaire du Domaine Hébert à Deschambault-Grondines, Christian Hébert est un maître-cidriculteur réputé à travers le Québec, et Chevalier de l’Ordre national du mérite agricole en 2017.

Rappelons que Christian Hébert a représenté le Parti Québecois aux élections provinciales du 1er octobre 2018, où il a obtenu 9,6 % des voix au 4e rang.

Photo: Archives Info-Portneuf