Saint-Raymond: Un autre incendie au centre-ville

Saint-Raymond: Un autre incendie au centre-ville

SAINT-RAYMOND | Un autre incendie a affecté le centre-ville de Saint-Raymond dans la soirée du 2 février. Cette fois, le feu s’est déclaré au 156 St-Joseph et une alerte a été lancée à 20 h 20, nécessitant l’intervention des pompiers de Saint-Raymond, Saint-Basile et Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

« Lors de notre arrivée, il y avait de la fumée au niveau du deuxième étage, du troisième étage et de l’entretoit », explique le directeur adjoint du Service des incendies de Saint-Raymond, Éric Genois. Deux équipes ont investigué le deuxième et le troisième étage pour trouver le point chaud de l’incendie mais sans succès. C’est en poursuivant les recherches que le feu a été localisé entre le sous-sol et le premier étage, plus précisément au niveau du plancher.

« Le feu était dans la structure du bâtiment et il courait dans le plancher du premier étage », ajoute M. Genois. D’ailleurs, il est trop tôt pour déterminer la cause de l’incendie, mais il est certain que l’origine provient du sous-sol. Seulement un logement du deuxième étage était occupé et c’est d’ailleurs cette personne qui a signalé le début de l’incendie. Le reste de l’édifice est inoccupé et en rénovation.

Le feu s’est concentré dans le plancher du premier étage. Photo: Gaétan Genois

« Le feu a été contenu au sous-sol et la balance du bâtiment a seulement été affectée par la fumée. L’entraide a été demandée, car il y avait beaucoup de fumée et parce que c’était au centre-ville et qu’on ne devait pas prendre de chance », indique le directeur du Service des incendies de Saint-Raymond, François Cantin.

Le travail des pompiers s’est concentré sur le plancher du premier étage afin d’éteindre et de retirer le matériel qui était affecté par les flammes. L’incendie a sollicité la collaboration de près de 40 pompiers et dix camions des municipalités de Saint-Raymond, Saint-Basile et Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier. Le feu était sous contrôle et les pompiers de retour à la caserne vers 1 h 30.

Un incident mineur a eu lieu lors de l’intervention car deux pompiers de Saint-Raymond ont été blessés suite à une chute d’un étage. C’est en vérifiant la trappe d’un plafond que Rémi Genest et Francis Moisan ont été victimes de l’effondrement du plancher au deuxième étage pour ainsi chuter au premier étage.

« Sur le coup, tu te demandes ce qui se passe et tu as surtout peur de descendre encore plus bas et de te retrouver dans les flammes » commente Rémi Genest. Lui et M. Moisan ont seulement subi des blessures mineures, l’un à un pied et l’autre à un doigt. Les deux hommes ont été conduits à l’Hôpital régional de Portneuf à Saint-Raymond pour une évaluation. L’incendie n’est pas à l’origine de cet accident.

L’édifice qui a été acquis en décembre par un homme du Texas, Louis-Alexandre Marcotte, est actuellement en rénovation.

Vue de l’extérieur après le sinistre. Photo: Gaétan Genois