fbpx

Maison Plamondon s’introduit dans les écoles

Maison Plamondon s’introduit dans les écoles

SAINT-RAYMOND | La Maison Plamondon ajoute une corde supplémentaire à son arc en offrant des activités scolaires directement en lien avec ses expositions. Cette nouvelle initiative de médiation culturelle permettra de « transmettre de façon un peu plus dynamique » ce que l’on présente à la Maison Plamondon, comme l’indique Véronique Bertrand, directrice générale de la Maison Plamondon.

Développé par le vulgarisateur et scientifique Jean-Daniel Doucet, l’atelier Le meilleur charbon de bois en ville a été conçu spécifiquement pour répondre au cursus des élèves de deuxième secondaire dans le cadre de leur programme univers social et géographie sur les territoires énergétiques.

« En classe, ils voient le charbon fossile, mais ils ne voient pas le charbon de bois. C’est vraiment un complément pour leur programme et ça fait aussi partie de leur patrimoine, parce que le charbon de bois, on sait que ça été vraiment important pour le [développement économique] de Portneuf, particulièrement pendant la Seconde Guerre mondiale », explique Mme Bertrand.

Sous forme de jeu de rôle, les jeunes sont donc divisés en équipes, qui représentent des familles qui ont anciennement produit du charbon de bois. Les élèves doivent gérer des ressources, comme des briques, du mortier et du bois pour fabriquer un four à charbon et ensuite produire du charbon de bois. « Au final, ils doivent faire un pitch de vente à Piton Paquet pour le convaincre que ce sont eux qui ont le meilleur charbon de bois, d’où le titre de l’activité : Le meilleur charbon de bois en ville », précise la directrice générale.

Des fiches explicatives sur les différents métiers reliés à la production du charbon de bois sont remis aux élèves pour les aider à faire un meilleur pitch de vente. Crédit: Courtoisie, Véronique Bertrand.

Un rodage réussi

Ce sont deux des classes de l’enseignant Simon Alain de l’école secondaire Louis-Jobin, qui ont eu à tester l’activité de la Maison Plamondon. « Ça l’a vraiment bien fonctionné. L’enseignant m’a aussi demandé s’il pouvait venir visiter la Maison Plamondon avec ses trois autres groupes pour visiter le four à charbon et faire l’activité à la Maison Plamondon vers le mois de mai-juin l’an prochain », ajoute-t-elle.

Lors de la période de rodage, Le meilleur charbon de bois en ville a également été présenté au Collège Saint-Nom-de-Marie à Montréal.

D’ailleurs, il est prévu que cinq classes de Saint-Léonard-d’Aston y participent au printemps prochain.

Transmission du patrimoine

Cette nouvelle initiative permet d’autant plus à la Maison Plamondon de se faire davantage connaître d’un public différent qu’à l’habitude. « La Maison Plamondon, c’est une transmission du patrimoine, c’est une transmission de savoir. On est vraiment dans notre mission à faire ça et ça nous permet de rejoindre beaucoup plus de monde », fait savoir Véronique Bertrand.

La Maison Plamondon figurant parmi les établissements du programme La culture à l’école, les établissements scolaires peuvent faire la demande de l’activité au ministère et être remboursés par la suite. « On est prêt à partir du printemps prochain à ce que cet atelier-là voyage dans les écoles de Portneuf », affirme la directrice générale.

Soyons fous ! d’Forêt pour le primaire

Une série d’ateliers pour les élèves du préscolaire et du 1er cycle du primaire est aussi dans les plans de la Maison Plamondon. Sous le titre Soyons fous ! d’Forêt, l’activité misera davantage sur l’immersion sonore. « C’est vraiment de découvrir la forêt, mais de passer par notre sens de l’ouïe », mentionne-t-elle.

Le rodage pour cette série d’ateliers devrait s’effectuer au printemps prochain et être disponible pour l’année scolaire 2021-2022. La porte est ouverte pour les enseignants qui souhaiteraient tester l’activité dans leur classe.

Pour plus de détails sur les différentes activités de la Maison Plamondon, rendez-vous sur leur site Internet dans l’onglet scolaire.

Photo principale: Les élèves de deuxième secondaire de Louis-Jobin ont bien aimés participer à l’activité «Le meilleur charbon de bois en ville». Crédit: Courtoisie, Véronique Bertrand.