fbpx

Un nouveau visage et des nouvelles orientations à la CCRSR

Un nouveau visage et des nouvelles orientations à la CCRSR

SAINT-RAYMOND | Depuis la mi-septembre, la Chambre de Commerce Régional de Saint-Raymond (CCRSR) compte sur une nouvelle directrice générale en la personne de Nancy Langevin. L’organisme souhaite également profiter de la période de renouvellement de ses adhésions pour se rapprocher de ses membres. Pour ce faire, la CCRSR souhaite promouvoir le concept de partenaire-membre.

En tant que directrice générale, Nancy Langevin assure la gestion de la Chambre de commerce et des Entrepôts du Nord. Elle devient aussi le principal point de contact entre les gestionnaires et les membres de la CCRSR.  « J’aime relever les défis, j’aime faire de la promotion, j’aime voir des gens et les rallier. C’est ce qui m’a motivé à appliquer pour ce poste », résume-t-elle. En plus d’évoluer dans le domaine de la restauration pendant 13 ans, madame Langevin a également été propriétaire d’un service de garde en milieu familial pendant 11 ans. En ce temps de pandémie, la nouvelle directrice générale fait également la promotion des conférences et des formations en ligne offertes par la Fédération des chambres de commerce du Québec.

Nouveaux besoins de la clientèle

D’autre part, la CCRSR a profité de la pandémie pour effectuer une analyse des services qu’elle offre et ainsi procéder à une restructuration à long terme, tout en priorisant une saine gestion de ses finances. « Notre rôle devient plus important qu’avant, car nous sommes dans un concept d’offrir des services qui ont plus d’impact pour nos membres », indique le vice-président, Steve Chamberland. La promotion du développement économique de l’ensemble de la région ainsi que l’augmentation de sa visibilité deviennent des enjeux majeurs. La récente association, avec les autres Chambres de commerce du territoire et la MRC de Portneuf, se veut avant tout un moyen pour y parvenir, tout en réduisant les intermédiaires.  « On veut faire rayonner nos entreprises dans Portneuf, ainsi qu’au niveau de la Capitale-Nationale, afin d’être capable de propulser nos commerces beaucoup plus loin », explique M. Chamberland.

Partenaire-membre

La CCRSR veut établir des projets porteurs et elle a commencé à mettre en place une stratégie et une structure afin de s’adapter aux nouveaux besoins de ses membres. « On veut vraiment que les gens sentent qu’ils font partie d’une entité qui est là pour les aider. On est donc plus dans un concept de partenaire-membre que juste être un membre », ajoute le vice-président Chamberland. Le rôle de la Chambre de commerce est appelé à évoluer et à s’adapter aux nouvelles réalités. De nos jours, le facteur temps demeure un enjeu important pour les chefs d’entreprises. « Les gens veulent mettre leurs temps à la bonne place. On veut que les entreprises viennent investir dans la Chambre de commerce parce que ça va leur permettre d’atteindre un autre niveau » précise-t-il.


« On veut que les gens évoluent ensemble » – Steve Chamberland, V-P CCRSR

Comités de travail

Afin de concrétiser davantage ses vocations de rassembleur et de facilitateur, la CCRSR veut également se rapprocher de ses membres-partenaires en favorisant l’implication dans les processus décisionnels. Ainsi, en 2021, la CCRSR aimerait créer des comités destinés à résoudre des problématiques particulières que peuvent rencontrer des commerces ou des entreprises. Pour citer un exemple, un comité sur la pénurie de main-d’œuvre pourrait regrouper des personnes désireuses de trouver des solutions.  « On prévoit lancer différents comités qui vont permettent aux entreprises d’être plus impliquées dans le développement économique de leurs secteurs. On est une courroie de facilitation et on veut que les gens évoluent ensemble », soutient Steve Chamberland.

L’incendie

En novembre 2019, l’édifice qui abritait les bureaux de la Chambre de commerce régionale de Saint-Raymond a été victime d’un incendie. Depuis, il y a eu des rencontres avec la Ville de Saint-Raymond, mais rien n’a été décidé pour le moment. « Nous n’avons pas statué à savoir si on voulait vendre ou rebâtir, mais il y a déjà des démarches qui ont été entreprises pour amener des idées de projets. Nous pensons que le site peut être important dans le secteur de Saint-Raymond, alors nous sommes ouverts aux opportunités », assure M. Chamberland.

Photo principale: Nancy Langevin est la nouvelle directrice générale de la Chambre de commerce régionale de Saint-Raymond (CCRSR). Crédit : Stéphane Pelletier