Une première entreprise s’installe dans l’incubateur industriel

Une première entreprise s’installe dans l’incubateur industriel

SAINT-RAYMOND | Conception Metalex Fab est la première entreprise à s’installer dans le nouvel incubateur du Parc industriel no 2. C’est depuis le 2 novembre que l’entreprise d’Alexandre Lavoie a déménagé ses installations, de son garage de Saint-Léonard dans un local de 1500 pieds carrés du PI-2.

La PME qui existe depuis 2017 se spécialise dans la transformation du métal : conception, coupe, et soudure de l’acier, de l’acier inoxydable et de l’aluminium. Ses produits vedettes sont les foyers extérieurs personnalisés et de modèle original, et les grattes à neige destinées aux motoneiges et aux quads.

Conception Metalex Fab a fabriqué et vendu une trentaine de ces surfaceuses légères (160 livres) l’an dernier, et une quinzaine à ce jour depuis le début de 2020.

Des conditions avantageuses

« C’est dur de trouver quelque chose à ce prix-là et à proximité comme ça, commente Alexandre Lavoie à propos de l’incubateur. Juste le fait d’avoir des voisins qui sont dans la même situation, qui commencent, on va pouvoir partager des expériences, je trouve ça le fun ».

Le foyer diligence, un modèle très original. Crédit: Facebook, Conception Metalex Fab

Ce voisinage immédiat de PME partantes permettra également une synergie entre les entreprises, qui pourront faire affaire les unes avec les autres au besoin.

« Les choses que je ne suis pas capable de faire, il y a plein d’autres entreprises autour qui peuvent le faire pour moi », précise-t-il.

Le travail de Conception Metalex Fab repose notamment sur une table de coupe à commande numérique qu’Alexandre Lavoie a lui-même fabriquée. Sa formation en mécanique, soudure et électricité, entre autres, lui a permis de réaliser cet appareil à arc électrique au jet d’air (plasma) qui peut couper une feuille de métal jusqu’à trois quarts de pouce d’épaisseur.

Près de 13 000 pieds carrés d’espace industriel

L’incubateur d’entreprises du Parc industriel no 2, situé sur la rue des Forces, met 12 900 pieds carrés à la disposition des entreprises émergentes ou en phase de départ.

Cela se traduit par huit locaux industriels, dont quatre de 1500 pieds carrés et quatre autres de 1200 pieds carrés. Chaque espace a sa propre porte de garage, sa boîte électrique et son chauffe-eau.

En outre, quatre bureaux sont également disponibles pour les entreprises en prédémarrage.

La gratte à neige de Metalex. Crédit: Facebook, Conception Metalex Fab

La construction de ce bâtiment industriel est unique au Québec, notamment avec ses colonnes en bois LVL (lamibois) et son plafond en bois NLT (bois lamellé-cloué) qui provient de la Scierie Dion.

« Ça fait un beau fini, commente le commissaire industriel de la Corporation de développement de Saint-Raymond (CDSR), Richard St-Pierre. C’est un beau milieu de vie, un bel atelier ». En effet, le tout est lumineux, pratique et propice au mieux-être des usagers. Les locaux d’utilité, comme la cuisine tout équipée, sont des éléments qui contribuent à l’ensemble.

Comité d’accompagnement

La location d’un local industriel de l’incubateur donne droit aux services de consultation gratuite d’un comité d’accompagnement dédié à la formation. Ce comité fera appel à l’entreprise Aquila service-conseil et ses deux spécialistes Jean Labranche et Marie-Laure Eude-Le Dorze.

D’autres partenaires privés se joindront à ce comité au besoin afin d’y aborder des aspects financiers, juridiques, etc. Le but est d’accompagner les entreprises et de les aider dans leur croissance. Six rencontres sont prévues annuellement.

« On sait que 70 % des entreprises ne franchissent pas le cap des cinq ans », explique Richard St-Pierre. C’est là que l’incubateur fait la différence en inversant cette statistique : 80 % des entreprises qui sont passées par un incubateur industriel existent toujours après cinq ans.

Le propriétaire de Metalex Fab, Alexandre Lavoie, devant sa table de coupe en compagnie du commissaire industriel Richard St-Pierre. Crédit: Gaétan Genois

L’incubateur industriel de Saint-Raymond est la seule infrastructure de ce type dans Portneuf et une des seules dans la région de la Capitale-Nationale. Selon M. St-Pierre, on en compte environ 70 au Québec et environ 2000 dans le monde.

L’investissement global est de 1,8 M$, dont 1,07 M$ en subventions. Cet argent provient du Fonds de développement des régions Desjardins, du Fonds de développement régional de la Capitale-Nationale pour la MRC de Portneuf, et du Ministère Forêt, Faune et Parcs qui souligne ainsi la solution innovante qu’est l’utilisation du bois dans la construction de l’édifice.

« Tout ça est très important pour une ville », précise Richard St-Pierre.

Les entreprises sont hébergées dans l’incubateur et peuvent ainsi profiter d’un tarif de location avantageux pour une période de cinq ans. Après quoi elles s’installeront dans leur propre édifice dans le parc industriel ou ailleurs.

Le deuxième locataire à s’installer dans l’incubateur est CM Soudure Concept, qui œuvre également dans la production de pièces de métal.

Photo principale: La construction de l’incubateur est presque terminée. Crédit: Gaétan Genois