fbpx

Les grandes lignes des élections aux États-Unis

Les grandes lignes des élections aux États-Unis

Contrairement au Canada où l’on utilise le scrutin uninominal à un tour, la présidentielle Américaine est une élection dite au scrutin indirect. C’est-à-dire que les électeurs désignent des représentants qui sont ensuite chargés d’élire le président.

En fait, chaque État possède un nombre différent de représentants que l’on nomme les grands électeurs. Ces derniers forment ce que l’on appelle le collège électoral. Actuellement, le Collège électoral compte 538 membres. Ce total correspondant aux 435 élus de la Chambre des représentants et aux 100 sénateurs, auxquels viennent s’ajouter les trois grands électeurs du District de Columbia (Washington DC). Ainsi, chaque État reçoit autant de grands électeurs qu’il possède de représentants et de sénateurs au Congrès des États-Unis. Le nombre total des représentants varie donc en fonction de la population de l’État.

À titre d’exemple, la Californie, dont la population est supérieure à 39 millions de personnes, dispose de 55 grands électeurs. La population de la Floride, qui s’élève à plus de 28 millions, est représentée par 29 grands électeurs. En comparaison, il n’y a que 5 grands électeurs au Nebraska dont la démographie s’élève à un 1,9 million.

Cette carte représente le nombre de grands électeurs par État. Source : shareamerica

Ce qu’il y a de particulier avec les grands électeurs, c’est que presque tous les États utilisent la méthode du « vainqueur remporte tout ». Ainsi, le candidat qui obtient la majorité des votes de la population dans un État remporte l’intégralité de ses grands électeurs. Pour l’instant, il n’y a que le Maine (4) et le Nebraska (5) qui choisissent un électeur dans chaque « district congressionnel ». Ils sélectionnent ensuite les deux derniers électeurs à partir des votes sur l’ensemble de l’État.

Il faut donc une majorité de votes à un Parti pour remporter une élection et dans le cas présent, ce nombre est de 270 et plus, car il y a 538 grands électeurs. Ceux-ci sont majoritairement fidèles, car ils sont désignés par le Parti qu’ils représentent, souvent, en remerciement de leurs services pour le candidat. D’ailleurs, 24 États ont des textes qui obligent les grands électeurs à suivre le vote populaire et à voter pour le candidat pour lequel ils ont été élus. Dans l’histoire, et pour différentes raisons, il est arrivé à 158 reprises qu’un grand électeur vote pour un autre candidat.

Le Jour des élections aux États-Unis est toujours fixé au mardi suivant le premier lundi de novembre. En décembre, les grands électeurs se réunissent pour élire officiellement le président. La confirmation formelle se fait en janvier lorsque le nouveau président prête serment.

Photo principale: Source : shareamerica