fbpx

Cancer du sein: Vanille et Confettis en soutien pour la cause

Cancer du sein: Vanille et Confettis en soutien pour la cause

DONNACONA | Un gâteau au profit de la Fondation du cancer du sein, pourquoi pas ? Dans le cadre de la campagne Octobre rose, les deux propriétaires de la pâtisserie Vanille et Confettis de Donnacona, Audrey Richard et Sandra Leclerc ont décidé de mettre leur talent à profit pour la cause. « Cette année on a eu des femmes proches de nous qui ont été touchées par le cancer du sein. […] Ça allait de soi un peu qu’on fasse une création [pour la cause] », indique Audrey Richard.

C’est depuis un an que l’idée de ce projet mijote dans la tête des deux pâtissières. Un croquis avait été esquissé, mais faute de temps le tout a été mis de côté jusqu’à l’arrivée de la pandémie. « Étant donné que notre agenda était un peu plus lousse, on s’est permis d’aller de l’avant », souligne Mme Richard.

L’œuvre finale, qui est en réalité un gâteau d’exposition en styromousse, mesure 26 po de haut et repose sur un plateau de 18 po de large. À l’image d’une sculpture antique, la création montre un buste de femme post-mastectomie avec des fleurs qui l’entourent. « Notre intention c’était que ça soit beau avant tout, on ne voulait pas non plus juste montrer une poitrine de femmes », explique la pâtissière.

Crédit: Courtoisie, Vanille et Confettis

Une création qui « représente toute la beauté du corps de la femme post-mastectomie, et l’idée d’une renaissance de ce corps après les défis », comme on peut y lire dans la description de la campagne Gofundme lancée par les deux pâtissières.

« On pense que par sa beauté et en même temps un petit côté intriguant, un côté féminin, qu’on va aller toucher et les gens et qui pourraient être sensibiliser de cette façon-ci à donner à cette cause-là qu’on trouve importante » — Audrey Richard

Objectif de 1 200 $

Avec leur campagne de financement sur la plateforme Gofundme, les deux entrepreneures espèrent amasser 1 200 $. En six jours, elles en étaient presque à la moitié de leur objectif. « Depuis le début de notre entreprise, on aime ça s’allier à différentes causes ça fait partie un peu de nos valeurs », mentionne Mme Richard.

Crédit: Courtoisie, Vanille et Confettis

Matérialiser sa propre vision

Le gâteau aura d’autant plus permis à Audrey et Sandra de réaliser pour une fois leur propre vision sur un projet. « Ça l’a tout le temps été une joie de travailler dessus, parce que c’est vraiment quelque chose qui vient de nous. C’est une thématique qui nous touche et un style qui nous représente aussi », lance Audrey Richard.

Sans calculer précisément le nombre d’heures pour atteindre le résultat final, les deux pâtissières estiment y avoir consacré entre 40 à 50 heures. « Ça été fait à coup de par-ci par-là entre des commandes de clients », relate-t-elle.

Pour le futur, les deux entrepreneures ne ferment pas la porte à créer une autre œuvre tout aussi originale pour une cause qui leur tient à cœur. D’ici là, les deux femmes espèrent bien atteindre leur objectif. « Quand on va rédiger le chèque pour le remettre à la Fondation [du cancer du sein] ça va être un bel accomplissement », confie Mme Richard.

Photo principale: Courtoisie, Vanille et Confettis