fbpx

Défi têtes rasées: Plus de 71 000 $ pour la 10e édition

Défi têtes rasées: Plus de 71 000 $ pour la 10e édition

SAINT-RAYMOND | La 10e édition du Défi têtes rasées Leucan de Portneuf a pris une tournure particulière cette année. L’événement, qui devait avoir lieu initialement en juin à Donnacona, s’est finalement déroulé le 25 octobre dernier, en mode virtuel. Pour l’occasion, c’est un total de 71 650 $ qui a été amassé par une cinquantaine de participants de la région de Portneuf.

« Comme d’habitude on a vraiment une belle solidarité des gens de Portneuf. Les gens ont bien compris que le cancer ne prenait pas de pause », souligne Laurie Gingras chargée de projet au développement philanthropique Leucan.

Depuis le lancement de la campagne en février dernier, ce sont une quarantaine de participants de la région qui ont relevé le défi.

Jean-René Côté, de Construction Côté & fils en plein action du Défi têtes rasées. Crédit: Coutoisie

Lors du jour « J » hier, les deux présidents d’honneur Sylvain Naud de Charbon de bois feuille d’érable et Jean-René Côté de Construction Côté & fils, ont relevé le défi têtes rasées Leucan en compagnie de trois autres participantes, soit Renée Allard et Marjolaine Voyer accompagnées de sa fille Jessica Vézina. Un moment riche en émotions malgré la distanciation du mode virtuel.

« On a eu espoir tout au long de la campagne qu’on réussirait à faire des activités et à voir du monde. […] Malheureusement il faut faire la coupe de cheveux soi-même », lance Jean-René Côté, coprésident de la 10e édition du Défi têtes rasées dans Portneuf.

« C’est malheureux que la COVID soit arrivée et qu’on n’ait pas pu faire les activités qu’on voulait, mais ce n’est que partie remise », affirme à son tour Sylvain Naud, coprésident de la 10e édition du Défi têtes rasées dans Portneuf.

Le coprésident de la 10e édition Sylvain Naud après avoir relevé le défi. Crédit: Courtoisie

Chose certaine, les deux présidents d’honneur continueront de s’impliquer pour la cause dans les années à venir.

« C’est tellement une bonne cause et depuis le début j’en ai tellement appris sur Leucan. Si je peux rester impliqué, c’est sûr que je vais donner pour les prochaines années », mentionne M. Côté.

« On va s’impliquer encore dans les années à venir […] et on va espérer que les contacts entre les gens puissent se manifester rapidement », renchérit M. Naud.

Un gros morceau pour Leucan

Tout en respectant les mesures sanitaires, quelques événements se sont déroulés au courant des derniers mois afin de récolter des fonds pour la campagne. Parmi ceux-ci on compte la deuxième édition du Tournoi de balle qui « été un gros morceau de la campagne cette année », confie Mme Gingras.

Laurie Gingras était très contente du montant amassé pour l'édition de cette année. Crédit: Courtoisie

« C’est un montant de 10 300 $ qui a été amassé, une énorme hausse par rapport à l’an passé », ajoute-t-elle.

Il ne faut pas non plus oublier l’implication d’Alcoa Deschambault, qui participe dans la campagne portneuvoise depuis le tout début. « Leucan et Aluminerie Deschambault c’est une histoire d’amour qui perdure depuis 10 ans », souligne Pascal Rochette, directeur général de l’aluminerie.

« Le 17 juin, le gouvernement a permis aux coiffeuses de reprendre leur travail alors on a décidé de plonger et d’innover. […] On a transformé notre salon de coiffure en salon de coiffure extérieur », explique M. Rochtte.

L’événement aura permis à l’entreprise de remettre un montant de presque 15 000 $ pour Leucan.

Un bijou pour la cause

En collaboration avec la bijouterie Mia, les personnes intéressées pourront soutenir Leucan, dès novembre, en achetant les boucles d’oreilles de l’espoir. Pour chaque paire vendue, 20 $ sera remis à la campagne. Pour s’en procurer, il suffit d’aller sur le site de la bijouterie.

Leucan tient également à remercier ses partenaires régionaux : Ville de Donnacona, Ville de Saint-Raymond, Vincent Caron, député de Portneuf, Joël Godin, député fédéral de Portneuf–Jacques-Cartier, les entreprises de ses deux coprésidents d’honneur, Construction Côté et fils et Charbon de bois feuille d’érable ainsi qu’Alcoa Deschambault, entreprise impliquée depuis 10 ans auprès de Leucan dans Portneuf.

Photo prinicpale: Courtoisie