fbpx

Camp Portneuf: parcourir 200 km pour les jeunes

Camp Portneuf: parcourir 200 km pour les jeunes

SAINT-RAYMOND | Ce sont 200 km que parcourront Olivier Lauzon et Alexandra Day, tous deux employés au Camp Portneuf, afin de mettre sur pied leur projet pour aider les jeunes. Un défi auquel le directeur et la directrice adjointe du Camp Portneuf s’y préparent depuis maintenant un mois et qui permettra d’amasser des fonds pour leur projet avec la campagne « Marche en avant ».

C’est sous les lueurs d’un feu de camp que l’idée est venue de mettre en place un projet pour aider les jeunes à améliorer leur développement personnel. Du 2 au 5 novembre, Alexandra et Olivier entameront donc leur marche à Saint-Sulpice pour se rendre au Camp Portneuf à Saint-Raymond. « L’objectif c’est d’amasser 20 000 $ avec notre marche », indique Olivier Lauzon, directeur du Camp Portneuf.

Depuis le 8 septembre dernier, une campagne est en ligne via la plateforme GoFundMe.

Une meilleure transition vers le secondaire

Le projet permettra à une dizaine de jeunes, âgés de 10 à 13 ans, de s’initier au plein gratuitement en leur fournissant leurs premières bottes de marche et sac de randonnée.

Échelonné sur une période d’un an, à défaut d’une fin de semaine par saison, le programme permettra aux participants d’apprendre à monter leur propre campement, à cuisiner ou encore à faire des feux.

À tout cela s’ajoute le volet de développement personnel. « On veut vraiment les aider à ce qu’ils vivent une transition entre le primaire et le secondaire le plus simple possible. C’est vraiment de développer des aptitudes personnelles qui vont leur permettre de passer au secondaire plus facilement », explique M. Lauzon.

« On est accompagné par une équipe multidisciplinaire. On a des spécialistes des loisirs, des spécialistes du plein air, on a une psychoéducatrice. Donc, en plus des activités de plein air ça va être aussi des activités de développement. […] Le plein air c’est l’accessoire qu’on va utiliser pour pouvoir développer [leur estime de soi et leur leadership]. […] On a décidé de prendre le plein air comme vecteur d’intervention », ajoute-t-il.

La première cohorte de jeunes devrait se tenir au printemps 2021. « Ce qu’on veut c’est que ces enfants-là, soient un peu des ambassadeurs dans leur milieu au niveau des saines habitudes de vie, de la persévérance scolaire et du plein air aussi », conclut M. Lauzon.

Photo principale: Olivier Lauzon et Alexandra Day sont tous les deux prêts à entamer leur 200 km de marche pour les jeunes. Crédit: Courtoisie

#Suivez-nous sur Instagram
Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur : les requêtes d’API sont retardées pour ce compte. Les nouvelles publications ne seront pas récupérées.

Connectez-vous en tant qu’administrateur et consultez la page des réglages d‘Instagram Feed pour plus de détails.