fbpx

Le Cinéma Alouette jongle avec les énigmes

Le Cinéma Alouette jongle avec les énigmes

SAINT-RAYMOND | C’est le 17 juillet dernier que débutait l’aventure Enigma pour le Cinéma Alouette. Ce nouveau concept de jeu d’évasion a rapidement attiré la clientèle régionale et provinciale.

« Nous sommes très heureux de la réponse des gens et nous avons que de bons commentaires », mentionne la copropriétaire du Cinéma Alouette, Annie Plante. Le jeu d’évasion, dont le nom du scénario est « Le Boss », se déroule en 60 minutes avec des groupes de 3 à 6 personnes et un immerseur.

Depuis l’ouverture, c’est plus de 200 personnes qui sont passées dans le restaurant du boss. « Il y a même des clients qui sont venus de Rimouski et de Joliette », ajoute Mme Plante. L’expérience peut se faire à partir de 10 ans et la majorité de la clientèle se compose de familles ou de groupes d’amis.

Un des atouts du Cinéma Alouette, en ce temps de pandémie, est qu’il dispose d’un pulvérisateur au tymol qui permet de désinfecter les espaces du jeu après les séances. C’est le même appareil qui est utilisé pour les salles du cinéma.

L’entreprise dispose aussi de quatre immerseurs, ce qui permet de réserver seulement 24 h à l’avance. L’horaire d’automne se compose du jeudi et du vendredi soir ainsi que des journées du samedi et du dimanche. « On demeure flexible, les gens peuvent réserver en ligne mais ils peuvent aussi nous contacter directement pour d’autres disponibilités », indique Annie Plante.

La salle du jeu d’évasion « Le Boss ». Avec l’aide d’un animateur et immerseur, il vous faudra trouver les indices.Crédit: Stéphane Pelletier

Bientôt à l’affiche « Nadia Butterfly »

Parallèlement, le Cinéma Alouette reprenait ses projections en salle le 3 juillet dernier. « Le démarrage a été très lent, mais depuis le 14 août les nouveautés sont de retour et les spectateurs aussi » explique Mme Plante. D’ailleurs, le cinéma présentera bientôt le film Nadia Butterfly, qui met en vedette la nageuse olympique originaire de Pont-Rouge, Katerine Savard.

Ciné-Parc un peu partout

Pendant la saison estivale, le cinéma a également contribué à faire renaître le ciné-parc dans notre région. Cela s’est fait en partenariat avec les villes de Rivière-à-Pierre, Sainte-Christine-D’Auvergne, Saint-Raymond, Saint-Alban et Neuville. Il y aura eu près de 15 projections en plein air en plus d’un ciné-bateau en collaboration avec le Camp Portneuf. « On est très content, car il a toujours fait beau et les gens ont grandement apprécié le divertissement », conclut Annie Plante.

Photo principale: Archives InfoPortneuf

#Suivez-nous sur Instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No posts found.

Make sure this account has posts available on instagram.com.