fbpx

Toutes les devises portneuvoises vendues en 15 minutes

Toutes les devises portneuvoises vendues en 15 minutes

SAINT-RAYMOND | Le site web de La Ruche a encore été inondé par les demandes des consommateurs mardi midi, lors de sa deuxième tentative pour lancer la campagne de la devise portneuvoise. Le serveur a, de nouveau, affiché un message d’erreur pour ensuite indiquer que le site était en maintenance.

Cette fois, la vente a débuté à 12 h 54, et ce, même si la connexion avec le site de La Ruche demeurait encore une fois difficile, à cause de l’achalandage. Après seulement 15 minutes, toutes les devises avaient trouvé preneur.

C’est donc 160 000 $ de Devises portneuvoises qui se sont envolées très rapidement pour un total qui avoisine les 850 transactions. « Il n’y a pas eu de prévente ni de réservation de billets, tout a été lancé en même temps pour tout le monde », indique Mathieu Fortier, directeur intérimaire du service de développement économique de la MRC de Portneuf.

L’engouement de cette campagne s’explique par le fait que chaque 20 $ acheté a été doublé, jusqu’à concurrence de 200 $. L’objectif de la campagne était de vendre pour 80 000 $ en devises portneuvoises et ainsi injecter 160 000 $ dans l’économie régionale.

Plus de 300 commerces participants

La devise portneuvoise pourra être dépensée dans plus de 306 commerces et entreprises de la région. Il est possible de consulter la carte des participants au www.dollarsportneuf.org. Les gens qui ont acheté la devise ont reçu un courriel de confirmation et ils recevront leurs billets de 20 $ vers la fin septembre.

Difficultés techniques

Pour La Ruche, c’était la deuxième tentative pour mettre en ligne la campagne de Devise portneuvoise. Le 14 août dernier, lors du lancement initial, le site avait également succombé à la trop grande affluence des internautes.

Dans un communiqué, La Ruche exprime ses regrets par rapport à la situation. « Nous tenons à nous excuser des problèmes techniques encourus lors de cette campagne vendredi dernier [14 août], puis cet après-midi [18 août]. Bien que nous ayons effectué des tests de mise en ligne et de support de trafic, il a été difficile pour plusieurs de se connecter via la plateforme et ainsi contribuer à la campagne. Nous sommes conscients que cela a pu causer des insatisfactions chez plusieurs contributeurs et nous sommes extrêmement désolés », a fait savoir l’organisme sur sa page Facebook.

Pour sa part, la MRC de Portneuf précise qu’elle n’est que cliente de La Ruche. « Nous, on peut seulement dire que les serveurs informatiques n’ont pas réussi à soutenir l’engouement des gens de Portneuf », mentionne M. Fortier.

« Tout cela a dépassé nos attentes, autant pour le nombre d’entreprises que pour la réponse des gens de Portneuf. C’est une belle réussite », conclut-il.

Photo principale: Capture d’écran La Ruche Québec.