fbpx

100 000 $ pour lutter contre la pauvreté et la malnutrition

100 000 $ pour lutter contre la pauvreté et la malnutrition

DESCHAMBAULT-GRONDINES | C’est une aide pouvant atteindre 100 000 $ qui est versée à Solidarité citoyenne Portneuf (SCP), dont l’un des objectifs est la lutte à la pauvreté. L’organisme utilisera cette somme pour augmenter la distribution de fruits et de légumes frais aux personnes en situation de pauvreté ou d’exclusion sociale.

« Bien des familles sont en difficulté financière dans Portneuf. La sécurité alimentaire est un enjeu crucial et je suis heureux de constater que des femmes et des hommes se démènent au quotidien afin de trouver des solutions durables », déclare Vincent Caron, député de Portneuf.

L’aide financière de 100 000 $ vise entre autres à faciliter l’accès à des aliments de qualité favorable à la santé, à la réduction du gaspillage alimentaire et à l’adoption d’approches concertées pour protéger la santé et l’environnement.

Fruits et légumes facile d’accès

« Dans le contexte du Plan d’action gouvernementale pour l’inclusion économique et la participation sociale, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) a convenu de déployer des ressources pour permettre le financement de ce qu’on appelle des jardins de solidarité », explique André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Dans Portneuf, ces mesures permettent de dédier des espaces à la culture de fruits et légumes et de financer les organismes qui œuvrent aux diverses étapes de la production et de la distribution.

Caveau à énergie solaire

La SCP convertira plus d’un hectare de culture en jardins de solidarité. Pour se faire, l’organisme s’associera avec le Carrefour jeunesse-emploi de Portneuf et la Ferme Terra Sativa, de Saint-Alban, qui lui prête une partie de ses installations. Un demi-hectare de culture maraîchère sera ajouté au projet en convertissant des serres de la ferme Les Jardins de la Chevrotière en jardin de solidarité. Un accès garanti à des fruits et des légumes frais pendant neuf mois par année.

Sur quatre ans, 40 000 $ sont déjà consacrés aux jardins. Le projet « Cultive ton avenir » reçoit aussi un montant de 15 000 $ pour des équipements, dont un caveau à légumes réfrigéré grâce à l’énergie solaire.

Au moins 75 % de la production de ces jardins sera distribuée aux personnes en situation de pauvreté ou d’exclusion sociale par l’entremise de plusieurs organismes partenaires. Le choix des types de culture sera déterminé en fonction des recommandations d’une nutritionniste. « Nous croyons tous que l’accès à une alimentation riche en fruits et légumes devrait être déterminé par nos besoins et non pas par nos moyens », souligne Philippe Bélanger, président de la SCP.

Développer l’emploi

Le projet permettra également à 15 à 20 jeunes décrocheurs, âgés entre 16 et 35 ans, de participer au projet par le biais du Carrefour Jeunesse-Emploi. « Ainsi, ils auront une opportunité d’obtenir une qualification d’aide-horticole ou d’aide-cuisinier », mentionne M. Lamontagne.

Photo d’en-tête: Les propriétaires de la ferme Les Jardins Chevrotière, Jérôme Thivierge et Geneviève Mayrand, sont entourés du député de Portneuf Vincent Caron et du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne. Crédit: Stéphane Pelletier

#Suivez-nous sur Instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No posts found.

Make sure this account has posts available on instagram.com.