fbpx

CJS: De la tonte de pelouse à la vente de jouets

CJS: De la tonte de pelouse à la vente de jouets

SAINT-RAYMOND | Les cinq Coopératives jeunesse de services (CJS) laisseront de côté pendant quelques leurs tâches habituelles pour tenir une vente de jouets usagés. Un nouveau « contrat » qui s’effectue en collaboration avec Richard Pearson du kiosque de Noël.

Les différents organismes, comme le S.O.S. Accueil ou le Ressourcerie de Portneuf à Saint-Marc-des-Carrières, étant fermés il a fallu que Richard Pearson trouve une autre solution pour pouvoir écouler les jouets restants de son inventaire. « J’ai eu l’idée d’en offrir aux CJS de Portneuf, pour qu’elles puissent mettre sur pied leur propre vente de garage et qu’elles puissent amasser des sous », explique-t-il.

« Ce que je leur aie proposé, c’est que, tout dépendant du montant qu’ils vont obtenir, de faire un don à la fondation Réno-jouet. On joint l’utile à l’agréable en faisant bénéficier tout le monde qui ont aidé dans le projet du kiosque » ajoute M. Pearson.

Rappelons que cette année, le kiosque de Noël M. Pearson avait fait affaire avec le Carrefour jeunesse emploi de Portneuf dans le but de créer un plateau de travail pour aider des jeunes à acquérir de l’expérience.

Des jouets à profusion

Depuis le mois de mars, M. Pearson possède encore une montagne de jouets. « J’ai un Monsieur de Multi-Entrepôts Portneuf qui m’a prêté un locker de 10X10 dans lequel j’ai entreposé le stock que je garde habituellement pour l’an prochain et il est déjà plein », souligne ce dernier.

Les jeunes des cinq CJS ont choisi le contenu de leur vente parmi l’inventaire restant. « Je leur ai dit vous choisissez tout ce que vous trouvez beau et tout ce qui peut être vendable dans un Marché aux puces », mentionne le responsable du kiosque de Noël.

C’est donc les mains pleines de décorations de Noël, de vêtement et de beaucoup de jouets que les jeunes entrepreneurs sont repartis.

Une fois les Marchés aux puces terminés, M. Pearson a proposé aux CJS de contacter les gens avec qui elles ont fait affaire durant l’été pour leur donner la possibilité d’acheter ce qu’il reste de leur inventaire de jouets.

Durant les semaines à venir la CJS de Donnacona fera sa vente le 26 juillet de midi à 17 h à l’aréna de Donnacona. Celle de Saint-Raymond–Saint-Léonard se tiendra le 8 août au Marché aux puces de Val-des-Pins. Pour la CJS de Saint-Basile—Sainte-Christine-d’Auvergne, c’est le 5 août de 13h à 17h30 devant le Centre Ernest-J.-Papillon qu’aura lieu la vente. La CJS de Deschambault-Grondine, a décidé quant à elle de se concentrer la vente de ses jouets en ligne via la plateforme Market Place de Facebook. Il suffit d’écrire le nom de la CJS dans la barre de recherche pour avoir l’aperçu de leur inventaire.

Photo: Courtoisie.

#Suivez-nous sur Instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No posts found.

Make sure this account has posts available on instagram.com.