fbpx

Témoignage: Le confinement en famille d’Olivier Lachance

Témoignage: Le confinement en famille d’Olivier Lachance

SAINT-RAYMOND | Au début du confinement, InfoPortneuf, a voulu recueillir le témoignage de Portneuvois et Portneuvoises concernant le déroulement leur quarantaine. Olivier Lachance, photographe connu dans la région, a bien voulu se prêter au jeu et il nous a partager la réalité de ce « nouveau » quotidien auquel il a dû s’adapter au courant des derniers mois.

Photographe de profession, Olivier a vu une partie de son monde cesser de tourner avec le confinement. « Mon travail de photographe, c’est certain que ça me demande d’être avec des gens dans des moments des plus excitants de leur vie, soit un mariage ou une maternité. […] Ne pas avoir tout ça, c’est certain que ça créé un petit vide », souligne-t-il.

Crédit: Courtoisie, Olivier Lachance

Néanmoins, Olivier en a profité pour percevoir un peu de positif et pousser à un autre niveau sa créativité. « La créativité je vois ça comme un muscle. Dans le day to day, de la routine familiale, le temps que j’ai à moi où je me dis que je vais apprendre une nouvelle affaire, il y en a un peu moins. Là j’ai juste ça du temps », indique le photographe.

Ce temps, il s’est promis de se l’accorder entre autres à parfaire ses techniques ou encore améliorer ses aptitudes en vidéo. « Je pense qu’en ce moment c’est l’opportunité d’essayer quelque chose de nouveau », confie Olivier, qui s’adonne également à l’apprentissage de l’espagnol avec l’application Duolingo.

Crédit: Courtoisie, Olivier Lachance

Reconnaissant du temps à la maison

Papa de trois jeunes enfants, il en a aussi profité pour se consacrer davantage à sa famille. « C’est rare que les familles, ont autant de temps avec leurs enfants à ne rien faire. Oui il y a les vacances d’été, mais souvent on est parti à gauche et à droite. Là on est à la maison, on ne peut pas bouger », lance le père de famille.

« Je me suis vraiment recentré sur nous, ici, à la maison » — Olivier Lachance

Avec sa conjointe, Olivier partage les tâches quotidiennes. « C’est du sport, j’ai trois enfants relativement en bas âge, un de 3 ans, un de 5 ans et un de 7 ans. […] J’essaie de construire mes journées avec les occasions qu’on a et d’intégrer les enfants le plus possible », ajoute-t-il.

Crédit: Courtoisie, Olivier Lachance

D’ailleurs, si ce dernier pouvait résumer les deux derniers mois en un mot ça serait actif. « Moi et les enfants ça bouge. Il y a beaucoup d’action. […] J’essaie de construire mes journées avec les occasions qu’on a et d’intégrer les enfants le plus possible. […] En ce moment je les intègre beaucoup dans l’aspect de la cuisine », explique le père de famille.

Une chose est certaine, bien qu’il aura passé la majorité de son confinement en pyjama avec sa famille, lorsqu’Infoportneuf lui a demandé la première chose qu’il allait faire une fois « un retour à la normale », la réponse a été du tac au tac : « Aller prendre des photos ! ».

Photo d’en-tête: Le confinement d’Olivier en compagnie de ses trois enfants et de sa conjointe lui aura permis de créer des moments des plus précieux. De gauche à droite: Philippe (3 ans), Théo (7 ans) et Julianne (5 ans). Crédit: Courtoisie, Olivier Lachance

#Suivez-nous sur Instagram