fbpx

«Pour ne pas oublier»: l’exposition saisissante de Stanislas Stronikowski

«Pour ne pas oublier»: l’exposition saisissante de Stanislas Stronikowski

SAINT-RAYMOND | Le vernissage de l’exposition de Stanislas Stronikowski, Pour ne pas oublier, a accueilli, le 16 février dernier, plus d’une vingtaine de personnes à l’espace Desjardins du centre multifonctionnel Rolland-Dion à Saint-Raymond.

À travers les cinq toiles grand format, l’artiste peintre a voulu exprimer l’oppression que son peuple d’origine a vécue jusqu’à tout récemment. « Jusqu’en 1989, il n’y avait pas d’informations qui sortait de la Pologne », explique M. Stronikowski.

De la peinture acrylique au collage et médium mixte, chacune des œuvres représente un à deux mois de conception. Derrière chacun des tableaux, le processus artistique s’est établi en fonction des découvertes historiques faites par le peintre raymondois.

« J’ai commencé avec le tableau Pour ne pas oublier, parce que ce qui m’avait le plus marqué c’est qu’il y a 2,7 millions de Polonais qui sont morts dans les camps de concentration […] et 6 millions dans les goulags. […] c’est beaucoup plus que les juifs, mais c’est comme si l’histoire n’en a pas tenu compte. Ça m’a révolté ! À quelque part tout ça [l’exposition] c’est ma vengeance », confie-t-il.

L’exposition Pour ne pas oublier sera en place à l’espace Desjardins du centre multifonctionnel Rolland-Dion jusqu’au 12 mars prochain du lundi au jeudi de 9 h à 16 h et le vendredi de 9 h à 13 h.

Photos: Sarah Lachance

#Suivez-nous sur Instagram