fbpx

Yves-François Blanchet de passage à Grondines

Yves-François Blanchet de passage à Grondines

DESCHAMBAULT-GRONDINES | Le chef bloquiste Yves-François Blanchet était de passage dans Portneuf-Jacques-Cartier dimanche dernier, dans le cadre de l’assemblée générale annuelle de l’organisation du Bloc québécois dans Portneuf.

Après l’assemblée générale comme telle (la première à laquelle assistait M. Blanchet en 2020), le chef a prononcé une allocution d’une trentaine de minutes devant les membres réunis à la Fromagerie des Grondines.

« On n’a pas le droit de présumer du résultat d’une élection, annonce Yves-François Blanchet après une longue ovation, mais on a l’obligation de savoir que c’est possible. Si on fait la bonne affaire de la bonne manière, il est possible que la région de Québec vire Bloc… en autant que nous soyons dignes de confiance ».

Rappelant que le Bloc a gagné 32 comtés en 2019, M. Blanchet cite l’exemple de Saint-Maurice-Champlain, la circonscription du ministre Champagne, où le Bloc a remonté de près de 10 000 voix entre les élections de 2015 et 2019.

Et comme l’a remarqué le nouveau président de l’exécutif, élu quelques minutes plus tôt, le producteur Christian Hébert, deux circonscriptions ont été emportées par le Bloc dans la région de Québec, soit celles de Beauport-Limoilou (Julie Vignola) et Beauport-Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans-Charlevoix (Caroline Desbiens). « Dans d’autres circonscriptions, on est arrivés deuxièmes et on leur a chauffé les fesses », dit-il.

C’est bien sûr le dossier de  l’aluminium qui s’est imposé dans le discours. En faisant sauter le critère « coulé et fondu en Amérique du Nord », on ouvre la porte à l’aluminium produit en Russie ou en Chine. Ce métal importé pourra alors entrer au Mexique, et au prix d’une transformation minime, sera considéré comme nord-américain et pourra être utilisé dans la construction automobile.

Le Mexique ne produit pas d’aluminium, les États-Unis très peu, et 90% de l’aluminium produit au Canada l’est au Québec. « Le Québec paie le bill », soutient le chef bloquiste.

Avec la gestion de l’offre elle-aussi remise en question, ce sont là les grands points qui forcent le Bloc à s’opposer à la version actuelle de l’ACEUM (nouvel ALENA).

Le chef du Bloc Québécois Yves-François Blanchet en pleine allocution. Crédit: Gaétan Genois

Comme la gestion de l’offre et l’industrie de l’aluminium sont présents chez nous, cela fait dire à Yves-François Blanchet: « Je pense que dans le meilleur intérêt des gens de Portneuf-Jacques-Cartier et du Bloc, on doit se rapprocher jusqu’à ce qu’on gagne ».

Le discours indépendantiste est aussi bien présent dans son allocution: « Je n’ai qu’une capitale nationale et c’est Québec », affirme-t-il.

Comme mentionné plus haut, Christian Hébert est le nouveau président, alors que l’ex-président et candidat en 2019 Mathieu Bonsaint demeure sur l’exécutif. Depuis la dernière élection, le membership a augmenté de 50 %, et le parti compte maintenant 189 membres dans PJC.

Photo principale: Yves-François Blanchet entouré de la députée Julie Vignola et de Christian Hébert

#Suivez-nous sur Instagram