fbpx

Service de garde en milieu familial: des moyens de pression imminents

Service de garde en milieu familial: des moyens de pression imminents

C’est avec 92 % des voies que les responsables des services de garde (RSG) en milieu familial de la CSN de Portneuf ont voté, le 29 janvier dernier, pour un mandat de moyen de pression pouvant aller jusqu’à la grève.

Les syndicats de la CSN se pencheront sur la question d’une éventuelle grève d’ici le 20 février prochain.

Lors des huit prochaines semaines, les RSG ouvriront 15 minutes plus tard le vendredi matin. À cela s’ajoutera aussi un éventuel mandat de grève d’une demi-journée et d’une journée complète au moment jugé opportun.

Augmentations « insultantes »

Actuellement le gouvernement propose une augmentation de 6,5 % sur une période de plus de 5 ans ce qui équivaut à une augmentation de 0,06 $/l’heure. Une proposition qui est « profondément insultant [e] », selon Ann Gingras, présidente du Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches.

Pour le RSG, c’est le travail de 13 000 femmes, qui éduquent environ 90 000 enfants quotidiennement à travers la province, qui n’est pas reconnu à sa juste valeur. S’ajoute à cela la fermeture d’environ 25 % des RSG depuis trois ans. Une situation qui risque d’aller de mal en pis si les offres du Conseil du Trésor ne s’ajustent pas vers des conditions de travail plus acceptables.

7 % d’appui pour le gouvernement

Selon un sondage Léger, mené du 24 au 27 janvier 2020 derniers, démontre que 78 % de la population juge qu’un salaire équivalent à 18,50 $/h serait suffisamment élevé pour les éducatrices en service de garde. Un écart de presque 2 $ avec le salaire demandé à la table de négociation par la Fédération des interventions en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ).

« Les résultats sont frappants », souligne Valérie Grenon, présidente de la FIPEQ-CSQ. Cette dernière estime d’ailleurs que le gouvernement offre un salaire qui est « complètement déconnecté » des tâches et responsabilités que nécessite la gestion d’un service de garde.

Photo: Unsplash

#Suivez-nous sur Instagram