fbpx

Poursuite policière: l’homme aux prises avec un problème de santé mentale

Poursuite policière: l’homme aux prises avec un problème de santé mentale

SAINT-RAYMOND | L’individu de 35 ans, à l’origine de la poursuite policière du 26 janvier dernier, est aux prises avec un problème de santé mentale.

L’homme de Portneuf avait déjà été traité en psychiatrie, puis référé au Centre de crise de Québec. Quittant le centre pour chercher ses effets personnels chez lui, il n’est jamais revenu.

En plein milieu d’après-midi dimanche, une poursuite policière majeure a conduit le fuyart et les policiers de la SQ de Saint-Raymond jusqu’au boulevard Wilfrid-Hamel à Québec, devant le motel Le Gîte.

Vers 14h30, l’homme au volant d’un VUS Audi circulait dans le secteur de Saint-Raymond, faisant preuve d’un comportement dangereux.

Interpelé par les policiers de la Sûreté du Québec, le conducteur du véhicule fautif a refusé d’obéir aux agents et a initié une poursuite policière qui s’est poursuivi sur une cinquantaine de kilomètres.

Les deux tapis à clous disposés sur sa route n’ont pas suffi à l’arrêter immédiatement, le fuyart a même frappé une agente de la SQ qui n’a été que légèrement blessé. Les policiers ont dû utiliser une arme à impulsion électrique pour le maîtriser.

Notons que l’individu n’était pas sous l’influence de la drogue ou de l’alcool. Par contre, il vivait mal une séparation amoureuse. Le père de l’homme aurait précédemment contacté le 911 pour faire part de ses craintes en raison de l’état problématique de son fils.

Actuellement détenu, il devra comparaître en justice vendredi.

#Suivez-nous sur Instagram