fbpx

Osez RAP: « le début d’une belle aventure »

Osez RAP: « le début d’une belle aventure »

RIVIÈRE-À-PIERRE | Un an après avoir enclenché le mode séduction, la municipalité de Rivière-à-Pierre a dévoilé, jeudi soir dernier, l’entièreté de sa campagne Osez RAP. Le projet vise à souligner les forces de la municipalité et à attirer un bon nombre de personnes à adopter Rivière-à-Pierre.

La campagne Osez RAP, ce sont douze capsules vidéo qui seront dévoilées une à une, et ce, dès le 3 février prochain. Quatre d’entre elles porteront sur l’emploi, dont trois qui présenteront les différentes industries de la municipalité. Le reste des capsules aborderont plusieurs thèmes comme, le logement, la nature et les loisirs, les services, la famille et la qualité de vie.

« Ce n’est pas parce qu’on est loin des grands centres qu’on n’a pas d’imagination et qu’on n’est pas innovateur », insiste la mairesse de Rivière-à-Pierre, Andrée St-Laurent.

Une section Osez RAP, sera également disponible sur le site Internet de la ville de Rivière-à-Pierre dès la première semaine de février. Les personnes pourront y retrouver des informations en lien avec la campagne et les différents événements à venir.

Recruter de la main-d’œuvre

Un des objectifs principaux d’Osez RAP reste le recrutement de main-d’œuvre. Avec sa campagne, le projet vise à attirer de la main-d’œuvre issue de la Capitale-Nationale, mais notamment de la Mauricie. « Notre plan est en place pour faire rayonner notre belle municipalité », assure Sophie Moisan, agente de communication pour la municipalité de Rivière-à-Pierre.

Un panneau publicitaire sera installé à l’entrée du village pour y annoncer la campagne Osez RAP ainsi que les différents événements à venir.

Des week-ends découverte

Rivière-à-Pierre offrira aussi deux fins de semaine dédiées à la découverte de la municipalité. La première sera axée davantage sur le milieu industriel. La seconde portera sur la qualité de vie comme le grand « terrain de jeu » qu’offre Rivière-à-Pierre.

Une occasion pour vraiment connaître les Ripierrois et les Ripierroises. « On ne connaît pas Rivière-à-Pierre tant qu’on ne vient pas à Rivière-à-Pierre et qu’on y rencontre les gens », souligne Michel Truchon directeur général de la Caisse Desjardins de Saint-Raymond–Sainte-Catherine.

Le projet Osez RAP est le fruit de l’implication de nombreux partenaires: la Caisse Desjardins de Saint-Raymond–Sainte-Catherine, la Sépaq, Polycor, Adélard Goyette & fils ltée, Granite DRC, Transport Harold Goyette inc., Solifor, la Coopérative de Rivière-à-Pierre, les Artisans du Granit et les députés provincial et fédéral Vincent Caron et Joël Godin.

Photo: Sarah Lachance

#Suivez-nous sur Instagram