fbpx

Théâtre des lions: La tromperie en Haute Fidélité

Théâtre des lions: La tromperie en Haute Fidélité

Saint-Raymond | « Mettez en sourdine les préjugés et laissez-vous prendre au jeu des quiproquos engendrés par cette pièce ». C’est le conseil donné par la metteure en scène du Théâtre des Lions, Marjolaine Bédard.

La production du Théâtre des Lions était présentée en première vendredi, devant une salle pleine au Centre multifonctionnel Rolland-Dion de Saint-Raymond.

Marjolaine Bédard signe cette fois la mise en scène d’une pièce de l’auteur britannique Ray Cooney (traduite en français par Benoît Girard), Haute Fidélité.

Disons-le, s’il y a quelque chose qui manque dans cette pièce, c’est bien la fidélité. En tout cas, Jos Bleau n’en est pas un  modèle, c’est le moins qu’on puisse dire.

Bien campé par Sylvain Fiset, le personnage de Jos Bleau oscille entre Thérèse et Carmen, à qui il ment joyeusement sur la vie qu’il mène entre ses courses de taxi. Jusqu’à ce que quelques grains de sable viennent faire dérailler son petit manège.

La haute fidélité par contre, elle est dans la qualité de la production 2020 du Théâtre des Lions. Fidèle à ses standards depuis tant d’années.

Outre Sylvain Fiset, la pièce met en vedette les comédiens suivants: Ginette Bédard et Joanne Simard jouant les femmes mariées et trompées, les « détectives » Denis Bernardet et Yves Moisan, Serge Allaire, Gérald Paquet, et Jocelyn Lord dans le rôle de l’inénarrable Gustave Farmer.

Toute la production est le travail des membres Lions et des bénévoles: décors, technique, costumes, etc.

Les prochaines représentations sont les 24 et 25 janvier, de même que les 31 janvier et 1er février. Billets en vente chez Uniprix Picard et Simard.

Photo, crédit: Gaétan Genois

#Suivez-nous sur Instagram