fbpx

FCMQ et SQ viennent rappeler les règles de sécurité

FCMQ et SQ viennent rappeler les règles de sécurité

Saint-Raymond | C’était le début de la Semaine internationale de la sécurité à motoneige en fin de semaine. Dimanche matin, un poste d’accueil regroupant une vingtaine de bénévoles du club de motoneige de même que les patrouilleurs de la Sûreté du Québec, attendait les motoneigistes afin de leur rappeler quelques règles de base.

Ce point de blocage était tenu conjointement par la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec et la Sûreté du Québec. Une autre opération semblable était menée à Mont-Laurier dans les Laurentides.

Selon le sergent Jean-François Villemure, de la Sûreté du Québec, l’opération avait pour but de prodiguer des conseils de prévention, notamment:

• S’abstenir de sortir des sentiers dans le cas de sentiers balisés;

• Respecter la limite de vitesse de 70 km/h;

• S’abstenir de consommer tout alcool ou drogue;

• Respecter la signalisation;

• S’assurer d’être vu dans les sentiers quand on traverse le chemin public.

L’organisation a pu profiter d’une magnifique et parfaite journée d’hiver pour cette opération menée dans le sentier de la piste Jacques-Cartier / Portneuf à proximité du garage du club de motoneige de Saint-Raymond.

Avec pour thème « La sécurité, un investissement pour la vie! », la campagne de sécurité nationale de la FCMQ a pour porte-parole le pilote et chroniqueur automobile Bertrand Godin.

Diffusion de capsules télévisées et web, distribution d’affiches, de napperons et de feuillets informatifs sur les sentiers, sont parmi les actions mises de l’avant.

La Fédération rappelle également que les sentiers fédérés sont patrouillés en tout temps par des bénévoles relevant directement de la FCMQ. Ils oeuvrent à titre d’agents de surveillance provinciaux et collaborent avec les corps policiers et les clubs afin d’assurer le maximum de surveillance sur les sentiers balisés.

Voici pour terminer quelques conseils importants de la FCMQ:

« Vérifiez l’état des sentiers, calculez votre parcours et prévoyez l’imprévisible en fonction du temps que vous allouez à votre randonnée! Pour ce faire, la FCMQ met à votre disposition sa carte interactive vous permettant de calculer la distance qui sera parcourue, de vérifier l’état des sentiers et de découvrir les attraits et les lieux d’hébergement qui vous seront utiles pour votre voyage. Vous pourrez même partir la tête tranquille en téléchargeant l’application iMotoneige pour téléphones intelligents, laquelle ne nécessite pas de connexion Internet  pour fonctionner.

En terminant, la FCMQ vous rappelle que l’âge minimum requis pour conduire une motoneige est de 16 ans, mais que les personnes de moins de 18 ans doivent posséder un certificat d’attestation des connaissances nécessaires à la conduite d’une motoneige. De plus, avant de partir en randonnée, vous devez, selon la loi, être en possession d’une preuve d’assurance responsabilité civile d’un minimum de 500 000 $. Cette assurance est obligatoire pour toute motoneige, qu’elle circule ou non en sentier.  En se procurant le droit d’accès aux sentiers, le motoneigiste membre de la FCMQ deviendra automatiquement titulaire d’une assurance responsabilité civile de 1 000 000 $. La FCMQ, en intégrant cette assurance au droit d’accès aux sentiers, protège chacun de ses membres en cas d’accident ».

Photo: Gaétan Genois

#Suivez-nous sur Instagram