fbpx

École Louis-Jobin : La Chasse-Galerie devient « The Flying Canoe »

École Louis-Jobin : La Chasse-Galerie devient « The Flying Canoe »

Saint-Raymond | « Place au théâtre ! Showtime ! » Anglais intensif et arts dramatiques étaient réunis à l’école secondaire Louis-Jobin. Le but : présenter l’adaptation théâtrale en anglais du roman d’Honoré Beaugrand (1891), la Chasse-Galerie.

La Chasse-Galerie est l’histoire de bûcherons qui la veille de Noël, font un pacte avec le diable pour quitter le chantier et venir passer le réveillon chez eux, en voyageant à bord d’un canot volant.

Trente-deux élèves composent la distribution et l’équipe de production de The Flying Canoe. Ils sont narrateurs, acteurs, musiciens, danseurs, techniciens, certains se sont occupés des affiches, des lettres d’invitation, de l’informatique, du programme, etc.

« On avait sept équipes de quatre, confie la responsable et enseignante d’anglais Caroline Hardy, et on a tout de suite demandé à nos musiciens de traduire la chanson de Claude Dubois, Chasse-Galerie, en anglais. L’équipe de musiciens était sous la direction de l’enseignant en musique Jacques Turgeon.

Les élèves qui pratiquent la danse ont réalisé des chorégraphies. Certains élèves qui sont moins à l’aise d’être sur scène, mais qui ont divers talents informatiques, graphiques, etc., ont mis leurs connaissances en pratique. L’équipe Image Plus de Nika Moisan a réalisé les décors, les costumes, les maquillages.

L’enseignante de théâtre et « magicienne » Andréa Genois a assuré la mise en scène et la direction des comédiens.

« C’est une adaptation, mentionne Mme Hardy. On reconnaît très bien l’histoire mais c’est adapté. Le but était d’adapter cette pièce pour les 6e années anglais intensif ».

Trois narrateurs ont raconté l’histoire qui était divisée en trois parties. Après chaque partie, les narrateurs avaient des questions à poser, afin d’être sûr qu’on comprend bien l’histoire.

La pièce a été présentée aux parents et familles, le mardi 17 décembre, devant 200 personnes. Le lendemain au moment de notre passage, elle était présentée devant 137 élèves de 6e années des écoles de Saint-Basile, Saint-Raymond, Saint-Léonard et Rivière-à-Pierre, et était représentée deux fois vendredi pour l’école.

Photo : Gaétan Genois