fbpx

Pénurie de main-d’œuvre: la chambre de commerce de l’ouest de Portneuf en mode solution

Pénurie de main-d’œuvre: la chambre de commerce de l’ouest de Portneuf en mode solution

DESCHAMBAULT | La Chambre de commerce de l’ouest de Portneuf lance une initiative pour pallier la pénurie de main-d’œuvre dans la région. En collaboration avec le Guatemala, l’organisation souhaite mettre en place un programme pour faciliter les entreprises à embaucher des immigrants.

L’ambassadrice du Guatemala, Guisela Godinez Sazo, était de passage dans la région pour une deuxième fois afin de rencontrer les gens d’affaires. « À la suite de notre première visite, l’ambassadrice voulait échanger avec les entrepreneurs », explique Jean-Pierre Naud, président et directeur de la chambre de commerce de l’ouest de Portneuf.

La première rencontre s’est déroulée il y a environ trois semaines. « On a visité quatre entreprises du territoire », confie M. Naud. L’ambassadrice en a également profité pour faire un premier portrait de la situation et se renseigner auprès des employés guatémaltèques déjà présents de leur expérience.

« [En ce moment] les travailleurs sont bien reçus et sont bien traités par les employeurs. Ils ont de bonnes conditions de travail et sont très bien payés aussi », observe Guisela Godinez Sazo, ambassadrice du Guatemala.

Quatre grands secteurs ciblés

Le futur programme viserait quatre secteurs : la foresterie, la métallurgie, la restauration et les soins aux personnes âgées. « On a ciblé des propriétaires d’entreprises dans ces quatre secteurs-là. Ils sont venus […] exprimer les contraintes et les difficultés qu’ils rencontrent [pour faire venir des immigrants dans leur entreprise] », ajoute le président de la chambre de commerce.

Combattre la pénurie de main-d’œuvre ensemble

Pour M. Naud, l’événement était aussi important pour que les employeurs travaillent de pair afin d’être mieux outillés pour s’attaquer à régler la situation de pénurie de main-d’œuvre à Portneuf. « On est dans un milieu rural, ce n’est pas toujours évident », souligne-t-il.

Le député fédéral Joël Godin et le député provincial Vincent Caron étaient également présents pour entendre les difficultés et les préoccupations des entreprises. « La rencontre se voulait aussi l’occasion de passer le message en milieu politique sur les contraintes que vivent les gens d’affaires avec les démarches d’immigration », indique le président de la chambre de commerce. Ce dernier estime que le message a bien été entendu auprès des deux représentants politiques. « Nos porte-voix vont porter le message », assure-t-il.

Photo d’en-tête, crédit: Sarah Lachance

#Suivez-nous sur Instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: No posts found.

Make sure this account has posts available on instagram.com.