fbpx

Marché et salon de Noël: des événements festifs et rassembleurs

Marché et salon de Noël: des événements festifs et rassembleurs

SAINT-BASILE | Le mois de décembre s’est entamé dans une ambiance chaleureuse pour la 9e édition du Marché de Noël de Saint-Basile. Avec une trentaine de kiosques sur place, les gens ont pu y découvrir différents produits faits à la main.

Sans compter les arts du textile, le marché de Noël — organisé par le Cercle de Fermière de Saint-Basile — rassemblait des produits tels que des savons, du miel, du sirop d’érable ou encore des bijoux. « Ce qu’on privilégie ce sont des gens qui font quelque chose avec leurs mains, beaucoup travaillent le bois ou font de la peinture. Il y a une belle diversité », soutient Nathalie Gendron, présidente du Cercle de Fermières de Saint-Basile.

Un marché de proximité

L’événement se veut également l’occasion pour favoriser l’échange entre les exposants et les clients. « C’est un marché de proximité, les gens se connaissent. Depuis quelques années, ça l’attire près de 400 personnes pour la journée », indique Mme Gendron.

Crédit: Sarah Lachance

Quant aux artisans, le même son de cloche se fait entendre. Pour Linda Drolet, propriétaire de La Pantouflarde, le marché de Saint-Basile est le salon de Noël auquel elle a le plus communiqué. « Selon mon expérience du mois de novembre, c’est le salon où l’on a le plus de temps pour parler avec les gens et de leur expliquer ce que l’on fait. Tout le monde est sympathique, j’ai bien du fun », mentionne l’artisane.

L’achat local priorisé

En plein cœur de la saison des marchés de Noël locaux, Mme Drolet observe aussi un intérêt plus marqué pour prioriser l’achat local. « C’est la quatrième année que je fais des salons de Noël et je trouve que cette année, tous les salons ont été profitables aux artisans. Il y a une grosse différence pour l’achat local et québécois. Je vois que tout le monde achète et pars avec un petit sac et c’est merveilleux, c’est vraiment l’fun pour les artisans », souligne-t-elle.

Saint-Léonard: un marché familial

Du côté de Saint-Léonard, c’est dans le gymnase de l’école primaire et une partie de la maison du Cercle de Fermières que s’est déroulé le Salon de Noël. « C’est un peu un renouveau parce qu’habituellement on faisait le Salon au sous-sol de l’église », explique Laurie Beaupré, agente de développement communautaire à la municipalité de Saint-Léonard.

La pantouflarde Linda Drolet a adoré à sa première expérience au Marché de Noël à Saint-Basile. Crédit: Sarah Lachance

L’occasion a notamment été propice pour permettre aux enfants de faire du bricolage et d’avoir accès à des jeux du Général Patente. Un groupe de musique était aussi sur place pour divertir le public et les exposants avec des chansons à répondre.

Crédit: Sarah Lachance

Selon Mme Beaupré, ce qui fait le succès du Salon de Noël c’est l’aspect familial de l’événement. « Tout le monde se connaît, c’est beaucoup de bouche à oreille. Les gens viennent voir leur famille qui expose ou viennent parce qu’ils en ont entendu parler par une autre personne », confie-t-elle.

Crédit: Sarah Lachance

Photo en UNE, crédit: Sarah Lachance

#Suivez-nous sur Instagram