fbpx

Centre de Formation de Portneuf: un fumoir pour Le Bonne Entente

Centre de Formation de Portneuf: un fumoir pour Le Bonne Entente

Donnacona | Le Centre de Formation de Portneuf pourra désormais contribuer à la renommée du prestigieux hôtel Le Bonne Entente de Québec. Grâce au savoir-faire de Samuel Lefèbvre, étudiant en soudage-montage, l’établissement hôtelier sera équipé d’un tout nouveau fumoir.

Mesurant environ 4 pieds de large et 10 pieds de haut, cette imposante structure d’acier, à l’apparence d’une maisonnette, a été conçue par l’étudiant Samuel Lefèbvre, 19 ans, originaire de Saint-Marc-des-Carrières, sous la supervision de son enseignant Hugo Tremblay.

En deux à trois semaines, Samuel a été en mesure de mettre sur pied le nouvel outil culinaire du Bonne Entente. Crédit: Sarah Lachance

« On a été approché par le cuisinier de l’établissement, […] il nous a demandé si c’était possible de produire ce genre de projet à l’école », explique l’enseignant du département de soudage-montage.

À la suite de la demande de l’hôtel Le Bonne Entente, M. Tremblay a donc proposé à Samuel cette occasion unique. « Samuel était assez bien avancé et c’est un p’tit gars qui est propre et minutieux », confie-t-il.

Le fumoir a été conçu sous le même principe qu’un poêle à bois, à plus grande échelle. À l’intérieur se trouve deux tablettes coulissantes sur lesquelles les aliments pourront être éventuellement fumés. Pratiquement terminé, — les grilles étant encore manquantes — le fumoir devrait être installé dans les cuisines de l’établissement hôtelier d’ici la fin du mois de novembre.

L’installation des grilles sur les tablettes coulissantes finalisera la création sur-mesure. Crédit: Sarah Lachance

Dépasser ses limites

Mis à part quelques plans esquissés par l’équipe du Bonne Entente, Samuel et son enseignant avaient carte-blanche quant à la matérialisation du fumoir. « Nous n’avions pas de références [sur lesquelles s’appuyer], donc on ne savait pas à quoi s’attendre puisqu’on ne connaissait pas ça », ajoute M. Tremblay.

« Ça m’a aussi permis de construire un gros projet alors que je n’ai même pas encore terminé mon cours. Ça l’a vraiment donné un superbe résultat et je suis satisfait de ce que j’ai construit » — Samuel Lefèbvre.

Un beau casse-tête qui, malgré tout, a permis au futur soudeur d’ajouter une corde supplémentaire à son arc. « C’est certain que souder du [métal avec une épaisseur] d’un seizième de pouce ça été un autre défi étant donné qu’on n’en soude pas souvent », mentionne Samuel.

«Ça donné vraiment un beau résultat, je suis satisfait de ce que j’ai construit», avoue fièrement Samuel Lefèbvre. Crédit: Sarah Lachance

Une fierté qui ne ternira pas

La collaboration du Centre de Formation de Portneuf à ce projet apportera sans contredit un ajout à la réputation inégalée du Bonne Entente. « C’est valorisant de savoir qu’on a contribué à une place comme celle-là, qui a une certaine renommée », indique M. Tremblay.

La signature du Centre de Formation de Portneuf a été apposée sur l’une des portes du fumoir. Crédit: Sarah Lachance

#Suivez-nous sur Instagram