fbpx

Saint-Raymond : Trente-neuf nouvelles places en CPE dès 2020

Saint-Raymond : Trente-neuf nouvelles places en CPE dès 2020

Le ministre de la Famille Mathieu  Lacombe était de passage à Saint-Raymond mercredi dernier pour une importante annonce au Centre de la petite enfance (CPE) Nid des petits.

Le gouvernement du Québec octroie une subvention de 596 649 $ au CPE Nid des petits pour une nouvelle installation de 39 places subventionnées.

La nouvelle installation sera située au 109 de la rue des Pionniers, où elle utilisera le garage municipal voisin immédiat de la Maison de la Justice. Le parc adjacent servira de cour extérieure au nouveau CPE. L’édifice sera aménagé et agrandi en fonction des besoins.

« Le développement des activités plein air à Saint-Raymond est un aspect qui nous distingue dans la région de Portneuf. Le grand terrain donné par la Ville, déjà aménagé avec de beaux arbres matures, permettra à l’équipe éducative d’optimiser les expériences enrichissantes vécues en nature par les enfants », explique la directrice Fanny Roy.

Le CPE injecte 170 000 $, ce qui représente une mise de fonds d’environ 25 % du projet. Une dizaine de nouveaux emplois seront créés.

La Ville de Saint-Raymond est très impliquée dans le projet puisqu’elle a fait don du terrain de 200 000 $.

Le nom de la nouvelle installation qui ouvrira ses portes en septembre 2020 n’est pas encore trouvé. La directrice Fanny Roy annonce qu’on fera appel à la population afin de nommer ce nouveau centre, qui vient combler un besoin évident puisque la liste d’attente a doublé ces dernières années.

« Cela démontre que le développement de cette installation est très attendu par les familles de Saint-Raymond », selon Mme Roy.

Les 39 nouvelles places étaient déjà attribuées dans le cadre de l’appel d’offre de 2013, mais le gouvernement précédent avait imposé un moratoire en 2014, de sorte que plusieurs projets étaient « sur la tablette », comme l’explique le ministre.

Le ministre Lacombe dévoilait l’hiver dernier des mesures concrètes pour accélérer l’accessibilité aux services de garde éducatifs dans l’ensemble de la province. Ce sont 11 000 places subventionnées en installation octroyées entre 2011 et 2013 qui sont ainsi rendues disponibles.

Dès le début de son intervention, le ministre de la Famille n’a pas tari d’éloges à l’endroit du Nid des petit, qu’il a décrit comme un magnifique CPE.

« Je n’ai jamais vu une aussi grande pièce dans un CPE », s’est-il exclamé.

« Faire une annonce dans un CPE est toujours symbolique, rajoute Mathieu Lacombe. C’est la définition même d’investir dans la relève, dans le développement des tout-petits ».

Photo : Au centre, le ministre de la Famille Mathieu Lacombe, entouré du président du  conseil d’administration du CPE Nid des petits, René Minville, du député Vincent Caron, de la directrice du Nid des petits Fanny Roy et du maire Daniel Dion. Devant eux, quelques enfants du CPE.

#Suivez-nous sur Instagram