fbpx

Saint-Raymond : Beaucoup de monde à la journée porte ouverte

Saint-Raymond : Beaucoup de monde à la journée porte ouverte

Ils ont été très nombreux à répondre à l’invitation de la Ville de Saint-Raymond qui tenait une porte ouverte samedi au nouveau garage municipal et à la nouvelle caserne incendie.

« Le remplacement du garage situé derrière l’hôtel de ville était devenu incontournable », a déclaré le maire Daniel Dion dans la première de deux allocutions qu’il a prononcées sur les deux sites concernés.

Les quatre portes de garage de l’hôtel de ville abritaient tout le matériel roulant et autre qui est désormais à l’intérieur du garage et de la caserne. C’était rendu impossible de fonctionner, note le maire. Les camions incendie devaient être entreposés à l’intérieur, alors que le matériel du garage se retrouvait dehors.

Le garage du 594 rue Guyon compte 9220 pieds carrés. L’infrastructure est dotée de 10 portes de garage, pour l’entreposage des véhicules, d’espaces de rangement pour l’outillage et les équipements, ainsi qu’une salle et des vestiaires pour le personnel. La mezzanine abrite les bureaux et une salle de rencontre.

Le coût de construction est de 3,5 M$ dont une aide gouvernementale de 2,1 M$. La caserne et le garage ont été conçus selon les dernières normes écoénergétiques. DG3A Architectes et Construction Côté ont concrétisé le projet. « C’est une bâtisse de très grande qualité », commente M. Dion.

Avec un territoire d’envergure de 684 km2 (presque deux fois Montréal), le service veille à l’entretien de 238 km de route dont 76 km en gravier. Réseau routier, stationnements municipaux, gestion de l’eau potable, interception et traitement des eaux usées, signalisation, déneigement, sans oublier les inondations, préparation et mise en ouvre de projets de réfection des infrastructures et de développement font partie de la liste des responsabilités des Travaux publics.

Douze employés réguliers, trois employés saisonniers, un étudiant ainsi qu’une agente administrative composent le personnel du service des Travaux publics, dont le budget annuel est de l’ordre de 1,4 M$.

L’immense terrain (200 000 pieds carrés) est aussi prévu dans le cas où la Ville devrait elle-même procéder au déneigement et entreposer une machinerie à cette fin.

Le directeur Jean-Claude Paquet, son état-major et tous les pompiers étaient à la caserne pour y recevoir les très nombreux visiteurs.

« Pour la Ville de Saint-Raymond, avec sa population de 10 600 habitants, et ses 2500 villégiateurs répartis sur 238 km de route, sa richesse foncière de 1,3 MM$, sa flotte de machinerie et de camions toujours en croissance, il était évident qu’une mise à jour de ses infrastructures était devenue essentielle », a expliqué le maire.

La caserne du 103 rue Grande Ligne offre une superficie de 12 755 pieds carrés. Elle est dotée de six portes de façade. Elle abrite également une salle de décontamination et une aire de rangement et de remplissage des appareils respiratoires, le tout à la fine pointe de la technologie. Le coût est de 4,3 M$, dont une aide gouvernementale de 2,4 M$. Le service compte un directeur, quatre officiers et 29 pompiers et pompières. Le service couvre les municipalités de Sait-Raymond, Lac-Sergent et Saint-Léonard.


#Suivez-nous sur Instagram