fbpx

Démarche pour l’amélioration des pratiques de entreprises portneuvoises

Démarche pour l’amélioration des pratiques de entreprises portneuvoises

Le 22 mai dernier avait lieu à Neuville le lancement d’un projet visant à offrir un accompagnement aux entreprises de la MRC de Portneuf dans l’optimisation de leur gestion des matières résiduelles.

Pour ce faire, la méthode employée consiste d’abord à offrir des conseils concernant les modes de disposition les plus adéquats, en partenariat avec la Régie régionale de gestion des matières résiduelles de Portneuf.

Mais également, et c’est là où l’idée est innovante, à collecter des données sur les matières utilisées et rejetées par les industries et autres entreprises de la région dans l’optique de développer une symbiose industrielle.

UNE SYMBIOSE INDUSTRIELLE?

Une symbiose est un réseau d’entreprises et de collectivités reliées par des échanges de ressources; des synergies.

Autrement dit, certains rebuts d’entreprises, plutôt que de se diriger vers l’enfouissement ou l’extérieur de la province, sont réemployés par d’autres entreprises locales.

En allongeant le cycle de vie des ressources selon la hiérarchie des 3RV (Réduction, Réemploi, Recyclage/Compostage, Valorisation), les démarches de symbiose industrielle permettent de bâtir des circuits plus courts et basés sur des retombées territoriales.

DES RÉSULTATS ENCOURAGEANTS

Depuis le mois de juin 2019, plus de 80 entreprises de la MRC de Portneuf ont été contactées dans le cadre du projet, ce qui a permis d’accumuler des informations sur leurs flux de matières. Parmi celles-ci, une majorité s’est montrée ouverte à offrir ses matières à une autre entreprise ou encore à utiliser des matières provenant d’une entreprise locale dans ses procédés.

Par ailleurs, 6 d’entre elles ont souhaités prendre pleinement part à la démarche en devenant participantes du projet Économie circulaire Mauricie+, porté par Environnement Mauricie, qui propose aux entreprises un accompagnement personnalisé dans la recherche de nouveaux débouchés ou de sources d’approvisionnement locales pour leurs matières.

Voici le nom des fières participantes :

             

Alcoa Aluminerie de Deschambault, Deschambault-Grondines

Construction et Pavage Portneuf Inc, St-Marc-des-Carrières

Fonderie Laroche, Pont-Rouge

Fromagerie des Grondines, Deschambault-Grondines

Ginove, St-Casimir

Matériaux de construction BP Canada, Pont-Rouge

DES GAINS SUR TOUS LES PLANS

Ce qui est particulièrement génial avec les échanges de matières entre entreprises, c’est qu’elles permettent non seulement de faire un grand pas dans la réduction des impacts environnementaux, mais également de réaliser des économies.

En effet, des coûts importants sont souvent associés à la gestion des matières résiduelles, que celles-ci se dirigent vers le site d’enfouissement, un écocentre ou encore qu’elles soient reprises par un service privé de collecte.

De plus, la partie des coûts de l’élimination n’étant pas assumée par l’entreprise est prise en charge par la collectivité. Il est donc vrai de dire que nous avons tous à gagner!   

LES PROCHAINES ÉTAPES

Au cours de l’été, un potentiel a été identifié pour plusieurs secteurs de la région, notamment ceux de l’agroalimentaire, du bois et de la construction.

Le carton est également une matière pour laquelle l’instauration d’échanges est possible.

Au cours de la prochaine année, des activités seront organisées afin d’animer le territoire et de fournir une occasion de plus de tisser des liens entre les entreprises.

LES PARTENAIRES DU PROJET

La Régie régionale de gestion des matières résiduelles de Portneuf, le député Joël Godin, la Ressourcerie de Portneuf, La SADC de Portneuf, la MRC de Portneuf, la Fondation Alcoa et Environnement Mauricie.

Source

Étienne-Bourré Denis, Conseiller aux entreprises

SADC de Portneuf, 418-285-5422 #24

Pour en savoir plus

Sur Facebook : https://www.facebook.com/ecmauricieplus/

Site web : https://www.environnementmauricie.com/economie-circulaire

#Suivez-nous sur Instagram