fbpx

Vincent Caron dresse le bilan de sa première année à titre de député

Vincent Caron dresse le bilan de sa première année à titre de député

« Un an qui est passé à la vitesse de l’éclair, commente le député, ce qui est bon signe pour moi, c’est parce qu’on est actifs. Bien humblement, je suis heureux de constater que les Portneuvois et Portneuvoises ont trouvé un député de proximité qui est à leur écoute et qui est souvent à leurs côtés dans les bons et mauvais moments ».

Malgré qu’il ait installé son bureau à Saint-Raymond, Vincent Caron dit accorder une importance toute particulière à chacune des 18 municipalités portneuvoises.

Lors de ce premier mandat, le député a accédé à diverses fonctions à l’Assemblée nationale : président du caucus de la Capitale-Nationale, membre de la Commission des transports et de l’environnement, vice-président de la Commission interparlementaire franco-québécoise, vice-président de la Commission de l’administration publique, et plus récemment, le comité de développement économique régional, et le comité Vision maritime, alors que Portneuf compte plus de 70 kilomètres de littoral sur le territoire, et que le quai de Portneuf en est l’un des enjeux importants.

Dans cette première année, M. Caron dénombre plus de 300 activités où il a assuré une présence. « Aider notre monde, c’est ce qui anime mon quotidien et me préoccupe le plus », clame-t-il.

Plus de 450 dossiers ont été ouverts au courant de l’année, dont 185 demandes de citoyens, 138 demandes d’accompagnement d’entreprises, et 108 demandes d’accompagnement des municipalités. M. Caron souligne sa relation de proximité avec l’ensemble des élus.

Plusieurs ministres sont venus dans Portneuf depuis l’automne dernier, citons les noms de Geneviève Guilbault (ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale), Pierre Fitzgibbon (ministre de l’Économie et de l’Innovation), Andrée Laforest (ministre des Affaires municipales et de l’Habitation), Marie-Ève Proulx (ministre déléguée au Développement économique régional). « Beaucoup viendront dans les semaines qui viennent », notamment le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, qui viendra annoncer de nouvelles places en CPE, et la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, qui fera une annonce pour la Vallée Bras-du-Nord.

Le dossier de la santé est l’une des préoccupations premières dans Portneuf. La ministre de la Santé et des Services sociaux Danielle McCaan sera d’ailleurs de passage chez nous le 4 novembre pour y rencontrer le comité de  sauvegarde des soins de santé.

En plus du dossier de la santé et des médecins de famille, le député a abordé celui du transport et de l’engorgement de la circulation au niveau de Pont-Rouge et Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier pour les résidents du nord portneuvois. Un problème qui ira en s’amplifiant, constate le député.

Le ministre est ouvert à des solutions, assure le député, mais on doit d’abord établir un consensus régional. La voie de contournement serait éventuellement une solution, mais qui ne fait pas l’affaire des toutes les municipalités. Entre autres solutions envisageables, on pourrait favoriser le covoiturage.

Environnement et bornes de recharges pour les véhicules électriques, inondations à Saint-Raymond, Manoir Allsopp à Cap-Santé, recyclage du plastique agricole, sont encore d’autres sujets cités dans les dossiers à venir.

Pour finir, le député a présenté ses proches collaborateurs. « Je ne serais rien sans cette belle équipe qui m’entoure », a-t-il dit.

Cette équipe se compose des conseillers politiques Philippe Plante (directeur du bureau et responsable des dossiers des entreprises), Joëlle Paquet-Savard (soutien à l’action bénévole et cas de comté), Guillaume Rosier (responsable des dossiers des municipalités, des communications et de l’agenda), de même que de la responsable de la comptabilité Nicole Gingras.

Photo : Le député Vincent Caron entouré de ses conseillers Philippe Plante, Joëlle Paquet-Savard et Guillaume Rosier.

#Suivez-nous sur Instagram